5 jours à Amsterdam : budget, visites, conseils & bonnes adresses!

A peine rentrés de tour du monde, nos amis Justine et Guillaume nous ont proposé de se faire un petit week-end, histoire de combattre la déprime du retour. Il fallait pas nous le dire deux fois. Une semaine après, nos billets pour Amsterdam étaient réservés. Après la longue recherche d’hébergement et la réservation de quelques entrées, on est partis fin août pour 5 jours dans cette ville pleine de surprises!

 

canal-mignon-amsterdam

 

Les visites

Il y a pleins d’endroits à visiter à Amsterdam, on a pas eu le temps de s’ennuyer pendant 5 jours et on y serait bien restés plus longtemps. Voici nos différentes activités classées par thème :

 

Les musées

Que vous aimiez l’art, les sciences, l’histoire ou toute autre chose, vous trouverez à coup sur votre bonheur dans les musées d’Amsterdam. Je ne suis pas trop musée et franchement mis à part le Risjkmuseum, je les ai tous adoré!

Le musée d’Anne Frank : Pour moi, c’est un peu le musée incontournable à visiter pendant un séjour à Amsterdam. Je ne dois pas être la seule à le penser car les billets sur internet étaient déjà presque tous réservés 2 semaines avant de partir. La visite du musée ou du moins de la maison d’Anne Frank et sa famille est prenante du début à la fin. Le passage sous la bibliothèque qui cache la porte de leur cachette m’a rempli d’émotions, sans parler des photos… Je ne regrette pour rien au monde d’avoir visité ce lieu tragique car il permet de ne pas oublier les horreurs dont l’humain est capable. Depuis la visite, je me suis promis de lire à nouveau son journal, afin de mieux visualiser son récit.

Pour les billets, je vous conseille de les réserver par internet plusieurs semaines à l’avance (9€/personne + 0,50€ pour les tickets électroniques). Les visites réservées en ligne se font le matin, sinon vous ferez la queue pendant des heures l’après-midi. C’est pour cela que je vous conseille de prendre le premier horaire proposé en début de matinée afin de pouvoir prendre le temps, de ne pas attendre et d’être un peu plus tranquille (toutes les 30 minutes, un nouveau groupe entre mais le précédent ne sort pas forcément au même moment…).

 

Le musée Van Gogh : C’est surement la première fois que j’apprécie autant la visite d’un musée artistique. De manière générale, j’entre, je regarde et je ressors sans en avoir tiré aucune explication. Mais cette fois, c’était différent. J’avais lu sur internet qu’il était fortement conseillé de prendre l’audio-guide pour apprécier la visite et je suis carrément d’accord! Les tableaux sont bien analysés, la visite est intéressante car elle met en avant l’histoire du peintre et la rend vivante sans être trop longue. Alors oui, ce ne sont que des tableaux mais quand ils sont bien expliqués, c’est tout de suite plus agréable. D’ailleurs, j’ai eu le coup de coeur pour le tableau : Les mangeurs de pomme de terre. Vous en avez un aussi?

musee-van-gogh-amsterdamSinon pour les billets, je les avais acheté sur internet à l’avance (17€/personne + 5€/audioguide). Il fallait sélectionner une plage horaire et comme d’habitude j’ai pris la première au matin pour être le plus tranquille possible (c’est un billet coupe-file). Je vous conseille de faire pareil, le musée bat son plein à partir de 10h et j’aurais bien moins apprécié la visite avec tout ce beau monde. 

 

Le Rijksmuseum : On parle beaucoup du Rijksmuseum mais je vous avoue avoir été déçue par la visite. J’avoue que je ne suis pas une grande fan des tableaux à la base et là il n’y a que ça. Les explications sur les tableaux sont bien mais ce ne sont que des oeuvres anciennes, certes connues, mais il y en tellement que ça devient un peu rébarbatif. La première demi-heure, on accroche et puis au fur et à mesure, l’attention devient difficile à capter. Bien évidemment, si vous êtes un féru d’art, il faut y aller mais pour les personnes qui ne savent pas forcément apprécier, passez votre tour!

Pour les billets, la réservation est possible par internet (17,50€/personne). Vous y aller le jour et l’heure que vous voulez. Il n’y avait pas de file car on y est allés à l’ouverture mais sinon le billet sert de coupe-file. Même si le Rijksmuseum est proche du musée Van Gogh, je vous conseille de ne pas faire les 2 dans la même journée pour mieux apprécier.
Pas besoin de payer d’audio-guide! Avec la wifi sur place, vous téléchargez l’application et vous aurez la même chose. Pensez à prendre des écouteurs pour plus de confort, c’est mieux que d’être collés aux hauts parleurs de son téléphone pendant 2 heures. 😉

 

Le musée des sciences NEMO : Dans la catégorie grands-enfants, je demande Guillaume et Camille! On tenait beaucoup à aller dans ce musée pour s’amuser et c’était chouette! Il y avait pleins d’animations différentes comme on aime. Ca nous a occupé une après-midi, on a adoré retourner en enfance. La visite n’est pas un incontournable d’Amsterdam mais elle est parfaite pour décompresser ou pour occuper des (grands) enfants!

Le billet d’entrée coute 15€/personne. Le musée était bien fréquenté pour un lundi après-midi, je n’ose pas imaginer pendant un week-end pluvieux…

 

Bien évidemment, il y a pleins d’autres musées intéressants comme le musée de la tulipe ou dans un autre style le musée de la marijuana, du sexe ou encore de la torture. D’ailleurs, on a voulu visité une ancienne maison close (Yab Yum), histoire de découvrir l’envers du décor, mais elle était fermée. Si vous l’avez déjà visité, dites nous ce que vous en avez pensé.

 

Les quartiers

En 5 jours, on a eu le temps de découvrir plusieurs quartiers d’Amsterdam et certains sont vraiment originaux, on ne s’y attendait pas du tout…

Le quartier rouge : Aller à Amsterdam sans visiter le quartier rouge c’est un peu comme aller à Paris sans voir la tour Eiffel. Bon, c’est pas du tout le même style, le quartier rouge c’est plutôt drogue, prostitution, cinéma X, églises, tourisme, restaurants, coffeeshops et bars qui se mélangent. Sympa le cocktail!

nuit-quartier-rougeAu début, j’étais pas très sereine car j’avais peur que le quartier soit mal fréquenté. En réalité, on y craint pas grand chose. Il y a des caméras, des vigils pour prostituée à toutes les rues et beaucoup de touristes. Il faut vraiment voir ce quartier comme une attraction plus qu’autre chose. L’ambiance est très différente la journée de la nuit. La journée, il y a peu de monde alors que la nuit c’est bondé. Forcément, les prostituées sont de sortie. J’avoue avoir été choqué mais ça je vous en parle en fin d’article.

 

Le quartier industriel NDSM : Ce quartier est carrément insolite pour Amsterdam. C’est un ancien port industriel désaffecté qui renait peu à peu de ses cendres en hébergeant des festivals et des artistes en tous genres. Les lieux sont photogéniques. Par contre, ne vous attendez pas à y passer des heures, il n’y a pas grand chose à faire mis à part se balader, prendre des photos et surtout manger au Pllek avec une superbe vue et une ambiance hypster et décontractée comme on aime.

 

Le Jordaan : Quartier tranquille avec des canaux dans tous les sens et des boutiques trop mignonnes, il est agréable de s’y balader à pied ou à vélo. Au sud du Jordaan, il y a le musée de la tulipe et la maison d’Anne Franck et au nord il y a une délicieuse boulangerieun marché bio le samedi après-midi (parfait si vous voulez ramener du gouda), la super agence d’Amsterdam Vélo et un sous marin jaune. Et surtout au milieu de tout ça, il y a plein de canaux photogéniques!
Par contre, on y est allés un lundi matin et toutes les boutiques étaient fermées, heureusement pour le portefeuille!

 

Le quartier des musées : Comme son nom l’indique, vous trouverez dans ce quartier le Rijksmuseumle musée Van Gogh et pleins d’autres. C’est devant le Risjkmuseum que vous trouverez en grandes lettres le « I Amsterdam » connu et photogénique. Un conseil : venez tôt le matin pour espérer avoir une photo sans personne. Egalement, il y a le Vondelpark, parfait pour pique-niquer et se balader, histoire de s’aérer quelques heures.

iamsterdam-lettres

 

Le sud du centre : Ce quartier plein de vie accueille le marché aux fleurs connu et reconnu à Amsterdam. Par contre, il n’y avait que des bulbes à notre passage… En même temps, il ne fallait pas s’attendre à mieux à la fin de l’été. Sinon, vous y trouverez aussi des boutiques de fromage où vous pourrez déguster du gouda gratuitement à toutes les sauces (pesto, noix de coco, vanille, poivre, truffe, etc.). Un peu plus au nord, il y a le begijnhof, un écrin de verdure au beau milieu de la ville où le calme (sans compter les touristes) s’impose. Vous y trouverez la plus ancienne maison d’Amsterdam, une église et une charmante chapelle. 
C’est à l’ouest de ce quartier que nous avons pris nos plus belles photos des canaux!

 

De Pijp : Ce quartier n’est pas le plus attirant d’Amsterdam. On l’a découvert en vélo mais il n’y a pas grand chose à faire mis à part se balader dans le parc Sarphati et boire un coup en terrasse. Sinon, il y a un joli pont à écluse un peu plus au nord sur l’Amstel (vous la verrez pendant le tour en bateau dont je parle plus bas). On ne recommande pas forcément le quartier surtout si vous avez peu de temps mais on vous souhaite de meilleures trouvailles que nous.

 

Se balader en vélo (et/ou en bateau)

Avec Amsterdam Vélo, nous avons découvert Amsterdam sous un autre angle. On a testé le vélo! En même temps, la ville s’y prête plutôt bien puisque le centre n’est pas du tout adapté pour les voitures et qu’il y a des vélos de partout. D’ailleurs, ils ont la priorité sur tout le monde, même les piétons. Ca fait bizarre au début quand on traverse une rue car on ne se méfie pas du tout de la piste cyclable et puis après plusieurs avertissements on fait vite attention!

Balade en vélo dans Amsterdam : Le vélo est parfait pour découvrir des coins un peu plus reculés d’Amsterdam qui sont trop loin à pied. L’objectif premier était de visiter le Jordaan mais le samedi après-midi c’était bondé. On s’est donc rabattus sur le NDSM mais il y avait un énorme festival au nord de la ville alors on a préféré la tranquillité au sud, j’ai nommé le quartier De Pijp. Je vous en ai parlé un peu au dessus, on l’a survolé et on a pas eu le coup de coeur sauf le long de l’Amstel avec le pont en écluse où il est agréable de se balader.
Tarif :  5€ l’heure ou 6€ les 3 heures

Bref, si c’était à refaire, voici mes conseils :

  • J’aurais choisi le Jordaan à visiter en vélo. On l’a fait à pied mais c’est long pour faire toutes les petites rues, très looooong! La visite de ce quartier à vélo me semble bien plus adaptée.
  • Privilégier le matin ou la fin d’après-midi. Je ne sais pas pourquoi mais tout le monde était de sortie en début d’après-midi. Surtout si vous n’êtes pas un pro du vélo car il y en a beaucoup et mieux vaut respecter les règles. Ne vous en faites pas, l’agence de location vous expliquera tout. Et n’oubliez pas que si je l’ai fait, tout le monde peut le faire! 
  • Si vous avez peu de temps, la visite guidée proposée par Amsterdam Vélo peut être une bonne solution pour optimiser votre programme et avoir pleins d’explications sur la ville (25€ pour 2h30 de balade).
camille-velo-canaux-amsterdam

Motivéééééée!

 

Balade en vélo aux moulins du Zaanse Schans : En 5 jours, on s’est donnés l’occasion de sortir d’Amsterdam pour découvrir la campagne hollandaise. Après avoir rejoint notre guide en train à 35km au nord d’Amsterdam, on a enfourché nos vélos avec les courbatures de la veille pour découvrir les moulins du Zaanse Schans.

Les moulins sont photogéniques et il y en a beaucoup dans la région. A cet endroit, c’est encore plus surprenant car il y en a 5 à coté. On a eu l’occasion d’en visiter deux et c’était très intéressant. Le premier est un moulin à bois pour trancher les grumes, malheureusement il n’était pas en activité car une pièce était cassée. Le deuxième était par contre en plein effort, mes oreilles s’en souviennent encore. C’était un moulin pour extraire de l’huile de lin. Notre guide nous a expliqué tout le processus, on s’y croyait presque. On a trouvé les lieux fascinants, le fait de préserver ces techniques ancestrales est pour nous très important, espérons que ça dure!

Vous saviez que ce coin avait été la première région industrielle du monde? C’est d’ailleurs grâce aux moulins qui coupent le bois que les hollandais vendaient des bateaux à toute l’Europe en un temps record!

Après nos petites visites, on a fait une dizaine de kilomètres face au vent sur une plaine verdoyante apparement asséchée (je crois qu’ils n’ont pas la même définition du mot sécheresse). C’était magnifique et pour parfaire notre balade, on a bu un coup au beau milieu de nulle part.

Cette visite est originale, elle permet de découvrir une autre partie de la Hollande. En plus le guide francophone vous donnera plein de petites anecdotes et funny facts de la région! Nous en gardons un excellent souvenir, on ne peut que vous le recommander!
Pour le tarif, comptez 35€ pour 3 bonnes heures de visite (inclus la visite des moulins) + 6,80€ de train aller-retour/personne depuis la gare centrale d’Amsterdam.

 

Balade en bateau sur les canaux d’Amsterdam : Pour parfaire notre visite d’Amsterdam, on a opté pour le bateau histoire de voir pleins de canaux sans effort et surtout pour les voir sous un autre angle. On a pris la visite avec Amsterdam-Bateau et c’était génial! On a eu pleins d’explications et d’anecdotes originales sur la ville. 
Par exemple, nous avons vu « les maisons dansantes », on les appelle de cette manière car la ville d’Amsterdam est construite sur un marais et donc le sol bouge (oui, oui mais très peu je vous rassure) et forcément les maisons aussi, alors certaines sont un peu de travers. Le monsieur était très gentil et puis on a eu droit à une dégustation de gouda avec de la moutarde au miel avec boissons, forcément ça fait son effet!
Pour la balade en bateau, elle est disponible le samedi soir à 18h. Comptez 25€ pour une visité d’1h30 en français, vous verrez ça en vaut la peine!

 

Les bonnes adresses

Avant de venir à Amsterdam, on ne s’attendait pas à grand chose en termes de nourriture mais ça c’était avant!

Il y a pleins de spécialités comme le gouda avec de la moutarde au miel (une révélation!), des patisseries délicieuses, du hareng fumé (on a pas eu l’occasion de tester…), des boulettes panées appelées bitterballen (à tester au moins une fois), des gaufres hollandaises (stroopwafel) au beurre ou à la cannelle (monstrueusement bonnes) ou des gaufres liégeoises au chocolat et pleins d’autres.

 

Voici toutes nos bonnes adresses (car oui, on s’est régalés à Amsterdam) :

Pllek : Un restaurant dans le quartier NDSM au nord de la ville. Rien que pour le cadre avec la petite plage sur le fleuve, le détour en vaut la peine. Sans compter la nourriture délicieuse. La carte est restreinte mais les produits sont frais et équilibrés (17€ pour un plat copieux et une bière). On recommande grandement!

Kapitein Zeppos : Un restaurant dans une petite ruelle charmante avec possibilité de manger à l’extérieur en plein centre d’Amsterdam. Les sandwichs et burgers sont délicieux, notamment le burger Zeppos. Apparement, le diner est plus cher que le déjeuner (comptez environ 16€ pour un burger et une boisson le midi).

Pizzeria restaurant Toscana : Rencontré par le plus grand des hasards (une grosse envie de faire pipi), on est rentrés dans ce restaurant sans aucune attente. Au final, on a diner dans une charmante petite cour avec de la bonne musique et des serveuses très agréables pour un budget abordable (11€ pour un plat/entrée et une bière). J’ai pris une entrée car je n’avais pas très faim et c’était une tuerie! Une belle trouvaille!
Pour info, le restaurant est situé au nord du Jordaan près de l’agence d’Amsterdam Vélo dans l’ouest de la rue Haarlemmerstraat.

Food Hallen : Située au sud-est du centre d’Amsterdam, cette ancienne gare restaurée en food-court renferme pleins de stands de nourriture en tous genre. On a trouvé le principe génial car chacun a pu choisir ce qu’il voulait manger (asiatique, mexicain, hollandais, etc.). Il y en a pour tous les gouts. Par contre, les sourires sont rares, l’amabilité n’est pas vraiment au rendez-vous et les prix sont assez chers pour des plats à emporter (13€ pour un petit burger et une bière).

 

Un petit creux? On a la solution :

Winkel 43 : Vous avez déjà mangé une tarte aux pommes à tomber dans les pommes? Même si votre réponse est positive, je doute qu’elle soit meilleure qu’ici. Probablement, la meilleure de toute notre vie avec des raisins secs, des pommes fondantes, une pâte délicieuse et de la cannelle (4€ la part). Bref, trop bon!
On nous a conseillé d’y aller quand il y’avait du monde pour que la tarte soit chaude et en effet, l’attente valait le coup!

Bakkerij Simon Meijssen : A la base, on voulait juste pique-niquer au Vondelpark et puis on failli dévaliser la boulangerie tellement notre bouche salivait de plaisir. Au final, on y sera retourné une deuxième fois et on y serait retournés encore si on avait eu le temps. Ne manquez pas la tarte aux noix de pécan! Les prix sont forcément abordables puisque c’est une boulangerie (environ 7€ pour un sandwich et deux desserts).

 

Une petite soif?

Bruwerijd : A l’est de la ville, ce moulin est une vraie surprise car il est totalement intégré au milieu urbain. Le moulin n’est plus d’activité par contre il y a une petite brasserie à son pied qui est géniale! On a pu y faire une dégustation de bières artisanales d’Amsterdam pour 9€. Franchement, les bières étaient très amères, on a eu un peu de mal à tout finir. Et puis surtout, ça nous a achevé notre première journée car on s’était levés à 5h pour prendre l’avion! Bref, cette adresse est originale et vaut le coup!
Si vous y allez à pied depuis le centre, passez par la Rue Entrepotdok. Il est agréable de s’y promener, on y voit des locaux se baigner (surement que l’été) et le quartier est tranquille.

Hannekes Boom : En face du NEMO, ce bar à ciel ouvert bénéficie d’un cadre parfait au bord de l’eau. C’est ici que l’on a retrouvé nos amis de l’IUT Aurélie et Guillaume et rencontré Marie mais aussi dégusté nos premières bitterballen (boulettes panées), c’est surprenant mais plutôt bon!

 

Où dormir à Amsterdam?

Les hébergements à Amsterdam sont chers. Après 5 mois en Asie où tu trouves des chambres double à environ 10€, la différence fait mal. Pour vous dire, les dortoirs en auberge de jeunesse coutent aussi chers qu’une nuit en Airbnb dans un appartement à 30 minutes du centre.

Après plusieurs de semaines de recherche intensive, on a préféré l’option Airbnb pour plus de confort et d’intimité vu qu’on était 2 couples. L’appartement était génial et la propriétaire très sympathique. C’est la première fois que nous voyons un logement aussi propre, les frais de ménage étaient justifiés. Bref, on était à 30 minutes du centre en tramway et ce n’était pas désagréable puisqu’on en profitait pour planifier la journée.
Notre hôte s’appelait Marjolein si ça vous intéresse.

Un conseil pour trouver l’hébergement idéal à Amsterdam : prévoyez à l’avance! Pour nous, c’était deux mois avant et c’est la limite maximum pour trouver un hébergement abordable à moins que votre budget soit open. Dans ce cas là, il y a des hébergements étonnants à Amsterdam. Vous pouvez dormir sur les canaux, en camping, dans un bateau ou encore dans une grue. Bref, il y en a pour tous les gouts!

 

Comment se déplacer?

eglise-velo-amsterdamIl n’y a pas que le vélo pour se déplacer à Amsterdam, il y a vos jambes principalement et puis après il y a les transports en commun.

Nous avons choisi de prendre une carte GVB pour les transports en commun illimités pendant 5 jours. Etant donné que notre appartement était situé loin du centre, le tramway s’imposait à nous tous les jours. La carte revient à 26,5€ pour 5 jours (7,5€ pour 1 jour) et un trajet coute 2,90€/personne. Nous avions tout intérêt à prendre la carte et nous avons bien fait car à plusieurs reprises les transports en commun étaient nécessaires quand nos jambes étaient à bout de souffle…

Pour acheter la carte, rendez-vous dans un bureau GVB, une office du tourisme ou aux bornes de transport (uniquement possible pour les cartes jusqu’à 72h)
Pas de panique pour les fêtards, il y a des bus de nuit pour prolonger le service des tramways qui s’arrêtent à 00h15.

Attention, la carte des transports ne comprend pas le trajet aux moulins de Zaanse Schans et à l’aéroport. 
Depuis/vers l’aéroport, il y a un train qui coute 5,20€/personne l’aller jusqu’à la gare centrale. Et même si vous n’allez pas jusqu’au bout de la ligne, le prix est le même. Si jamais, vous avez un bus ou une autre astuce moins chère pour vous rendre dans le centre depuis l’aéroport, on est preneurs!

Il faut savoir que les navettes fluviales en direction du nord de la ville sont gratuites. Un bon prétexte pour vous rendre au NDSM gratuitement et directement depuis la gare centrale.

Pour calculer votre itinéraire à l’avance, aller sur ce site : http://9292.nl. Et surtout n’oubliez pas le check-in et check-out dans les transports en commun pour continuer à utiliser votre carte.

 

Alors, on a dépensé combien en 5 jours?

Nous avons dépensé au total 520€/personne tout compris pour nos 5 jours à Amsterdam. Le billet d’avion nous a couté 130€/personne, l’hébergement 130,86€, les transports 44,5€, les activités 66€, la nourriture 136,5€ (on aura bien bu et bien mangé!) et les petites dépenses souvenirs 12,5€. De sacrées sommes n’est-ce-pas?
Sans compter les 132€ que nous aurions dépensé à Amsterdam-Vélo pour les balades en vélo et bateau qu’ils nous ont gentiment offerts… Merciiiiiiiiiiiii!

En même temps, depuis notre retour de tour du monde, on était tellement contents de repartir à nouveau qu’on s’est fait un peu (trop?) plaisir. Enfin, c’était que du bonheur et puis on a tout le temps maintenant pour remettre de l’argent de coté. Tout ça pour dire, Amsterdam c’est cher! Alors prévoyez votre coup à l’avance si vous êtes short niveau budget.

 

Pourquoi nous n’avons pas pris la carte « IAmsterdam »?

La carte IAmsterdam permet de bénéficier de l’entrée gratuite à plusieurs musées et attractions, des transports illimités et d’une croisière sur les canaux. La carte peut rapidement être avantageuse pour une courte durée et si vous prévoyez beaucoup de visites de musées. Plus d’infos ici.

Sa durée maximale est de 96h soit 4 jours pour 85€. Ca fait un sacré budget mais si on y regarde de plus près avec l’entrée au musée Van Gogh(17€), Rijksmuseum (17,5€), NEMO (15€), la carte des transports (26,5€), ça aurait pu valoir le coup. Sauf qu’il nous restait un jour à payer pour les transports et le musée d’Anne Franck en supplément. Au final, je pense que cela revient un peu au même dans notre cas.

Avec le recul, nous aurions surement du prendre la carte « IAmsterdam » pour bénéficier d’entrées gratuites à d’autres musées. Mais bon, si c’était vraiment à refaire, je ne visiterai pas le Rijksmuseum donc la carte serait tout de suite moins rentable. Bref, vous êtes perdus? Moi aussi!

 

Un bon plan pour terminer le budget en beauté : Last Minute Ticket Shop. Ce site permet de bénéficier de réduction de dernière minute sur différentes attractions, concerts, spectacles, etc. à Amsterdam.

 

Qu’est ce qui nous a surpris à Amsterdam?

La première chose qui me vient à l’esprit, c’est le quartier rouge avec les prostituées placées derrières les vitrines. J’ai été profondément choquée de la manière dont elles sont exposées au public. D’un autre coté, je me dis que la profession est encadrée et qu’elles sont plus en sécurité. A voir…

Sinon, la consommation de marijuana est tolérée en Hollande dans des lieux appelés coffeeshop, C’est un peu déroutant mais au final c’est le même principe que pour les prostituées. Si la consommation est tolérée et réglementée, il y a moins de marché noir et au moins les personnes font ce qu’elles veulent du moment qu’elles respectent les règles. J’aime beaucoup la philosophie d’encadrer au lieu d’interdire.

Forcément, on a voulu testé le coffeshop. On a préféré une adresse loin du quartier rouge peu touristique (Dampkring Coffeeshop). L’ambiance est particulière mais tranquille et le monsieur nous a tout très bien expliqué à notre arrivée. Je peux vous dire qu’on a bien ri! Par contre, on vous conseille d’y aller en fin de journée pour ne pas ruiner votre programme.

selfie-amsterdam

Saviez-vous que les gens de Hollande sont en moyenne les plus grands de la planète? On a appris ça pendant notre tour en bateau et on les croit sur parole!

Les Pays-Bas s’appellent ainsi car plus d’un quart du territoire est situé en dessous du niveau de la mer. Les bataves maitrisant la construction de digues et de pompes, ils ont construit leurs villes sur des plaines asséchées grâce à un système de pilotis. C’est pour cette raison que certaines maisons d’Amsterdam sont penchées.

D’ailleurs, vous verrez des poulies au sommet des bâtiments. Ils servent de monte charge extérieurs pour les déménagements car les maisons sont agencées en longueur et les escaliers sont très serrés!

Au final, Amsterdam est une ville cosmopolite et culturelle. Elle est très agréable à vivre principalement grâce au fait qu’il n’y ait pas beaucoup de voiture. Si jamais on a la chance de venir passer un bout de temps ici, je suis sure qu’on pourrait s’y plaire.

 

saut-amis-amsterdam

 

Ce week-end à Amsterdam était génial! On en revient tous les 4 enchantés. La magie des canaux, la joie du vélo, des musées culturels et historiques immanquables, de la bonne bouffe et des bières à gogo. Que demande le peuple?

 

Alors, c’est quand votre prochain week-end à Amsterdam?

 

 

Pour voir toutes nos photos d’Amsterdam, c’est par ici.

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Amsterdam-Vélo. Ils ont eu l’immense gentillesse de nous offrir plusieurs prestations. Nous espérons sincèrement que cet article pourra les aider car c’est une agence géniale et notre jugement n’est nullement faussé. Vous le verrez par vous-même. 😉

D’ailleurs, Anne d’Amsterdam Vélo a crée un site très utile (Découvrir Amsterdam) rempli de bon plans, de bonnes adresses et autres. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil!

4 Comments

  1. bonjour à tous les deux : oui je connais un peu Amsterdam ou je suis allée avec ma fille il y a quelques années durant 2 jours et nous avons adoré cette ville : les canaux et l’architecture des maisons sont magnifiques. a visiter absolument….

  2. C’est vrai que c’est un budget et que ça change de l’Asie niveau tarif mais vous avez eu raison de vous faire plaisir.
    J’y suis allée il y a quelques années et je me souviens avoir été surprise par le prix des restaurants, bien trop chers pour ma bourse d’étudiante de l’époque.
    A refaire maintenant avec plus de moyens. Merci pour ton article très détaillé :)

    • Merci pour ton commentaire! J’imagine bien qu’avec une bourse d’étudiante c’est un peu compliqué à Amsterdam. Le niveau des prix est élevé dans la nourriture mais surtout pour l’hébergement (enfin, c’est ce qu’on a ressenti).
      Je te souhaite de bien en profiter pour ta prochaine visite!!!!! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>