Petit coup de blues à Noël…

Ce n’était pas la première fois que nous passions Noël loin de nos familles mais cette fois-ci je ne sais pas pourquoi c’était plus difficile…

 

En même temps, la première fois c’était différent (comme toujours). On avait fini de ramasser les cerises à Adelaide et on avait qu’une hâte c’était de partir enfin à la découverte de l’Australie. On était encore dans la frénésie, alors Noël on s’en foutait un peu. Avec la chaleur et les plages c’est un peu difficile de se mettre dans le bain surtout quand on vit un rêve. Je me souviens des Skype avec nos familles et même si c’était super de partager un petit moment avec eux, je n’étais pas vraiment dans le coup.

noel-australie-2012

Alors voila, cette année Noël est tombé après 7 mois de voyages autour du monde. 7 mois où l’on a découvert de nouvelles cultures, de nouveaux paysages mais surtout où l’on a été heureux comme jamais de réaliser notre rêve. 

Le problème c’est qu’on pensait faire Noël dans un cadre naturel mais on s’est retrouvés à Sydney. Cette ville on l’aime bien mais à la base on est pas friands de tout ces endroits urbains… Je commençais à stresser sérieusement une semaine avant de me dire que je n’étais pas avec ma famille. Bref, un moment de blues, un moment qui a été difficile car je n’ai pas osé leur en parler pour ne pas les inquiéter.

Finalement, plus de peur que de mal! Ne vous imaginez pas que j’aurais mis un terme au voyage pour ça, ouh la pas du tout! Mais simplement, ces moments là arrivent et c’est pas toujours les plus faciles. On a tous les deux ressentis cette sensation et on a réussi à se soutenir pour « compenser » un peu notre manque! C’est un peu l’avantage de voyager en couple au final car même si sa famille est loin, on a toujours sa moitié pour nous aider!

Les illuminations de Sydney nous ont en plus bien imprégnés des fêtes de fin d’année. On commençait à devenir nostalgique. La seule solution, se faire plaisir mais à Sydney tout est un peu hors de prix alors on avait pas trop d’idée. On a décidé de se faire plaisir sur la bouffe (histoire de changer). 

noel-sydney-illuminations

Le lendemain matin, on est partis en direction du Fish Market pour se faire saliver et se donner des idées pour notre repas de Noël. On avait pleins d’idées! D’ailleurs, on a pu partager tout ça avec Muriel et sa famille avec qui nous avons passé Noël!

Au final, on a passé un super réveillon à manger un délicieux ceviche (plat à base de poissons crus) en nostalgie de l’Amérique du Sud. Pour le dessert, j’avais cuisiné mon célèbre gâteau au chocolat qui pour la première fois depuis le début de ce tour du monde fut très bon accompagné de délicieuses cerises! Un délice!

Pour le grand jour, on a fêté Noël tous les 7 de manière un peu plus exotique au bord de la plage près de Bondi beach où l’on s’est fait cuire quelques bons morceaux de viandes au barbecue (il y en a partout). Après une petite sieste digestive, on est restés au moins 2 heures à sauter dans les vagues géantes, ça en était limite dangereux mais on se sera bien éclatés!

Nous les remercions du fond du coeur car grâce à eux, nous avons passé cette étape qui s’annonçait difficile les doigts dans le nez! 😀

noel-plage

 

Pour conclure tout ça, on dit souvent qu’il ne faut pas être famille lorsque l’on aime voyager. Et vu que ce n’est pas notre cas alors on y remédie à notre manière.
Et vous, pas trop difficile les fêtes de fin d’année loin de vos proches?

8 Comments

  1. Nous avons eu aussi notre petit coup de blues , pour certains en Bolivie, pour d’ autres en Nouvelle-Zélande .En tout cas, on était très contents de passer Noël avec vous. A bientôt…peut- être en Thaïlande?

  2. Sympa cet article ! Nous c’était à Chiang Rai, on s’est fait un petit resto français et on s’est offert quelques cadeaux (des bières belges !!).
    On a pas trop trop ressentit le manque de la famille, surement parce qu’on avait seulement 4 mois de voyage et que l’Asie ne fait rien (ou pas grand chose) pour noël ! D’un sens, c’est tant mieux !
    Bon trip en Asie :)

    • C’est vrai qu’en Asie, c’est pas vraiment leur truc Noël… Ca devait être bien sympa votre Noël avec un bon resto, mhhhhh! 😀
      Profitez bien de la suite de votre périple, le meilleur reste à venir!

  3. Bonjour,
    Pour notre part, on habite en Guyane et cela fait trois ans maintenant que l’on ne passe plus les fêtes en famille. On a toujours un petit pincement quand arrive la période de Noël, mais on a trouvé la parade: on part s’évader ailleurs! Cette année c’était Tobago!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>