Trek du Choquequirao au Machu Picchu – Part 3

Le Machu Picchu fait rêver les voyageurs du monde entier! Rien qu’à l’évoquer on pense tout de suite au Pérou, aux Incas et à toutes les légendes et la mysticité qui l’entoure. On vous dit tout pour s’y rendre et pour le visiter!

 

Les différents billets

Les billets du Machu Picchu sont multiples. Vous pourrez choisir entre 3 formules :

  • L’entrée simple au Machu Picchu : ce billet ne comporte que la visite du site en lui même. Il coûte 128S (étudiant : 65S)
  • L’entrée au Machu Picchu et au Wayna Picchu : avec celui-ci vous pourrez visiter le site mais aussi grimper à la célèbre montagne qui le jouxte. Il faut réserver plusieurs semaines voire plusieurs mois l’avance pour les mois de juillet et d’aout car cette montagne ne peut accueillir que 400 personnes par jour. Pour vous donner une idée, nous avons pris nos entrées le 1er septembre et ce type de billet était réservé jusqu’au 26 septembre! Prix : 152S (étudiant : 77S)
  • L’entrée au Machu Picchu et à la Montana Machu Picchu : c’est le billet que nous avons pris. Il permet de visiter le site mais aussi de monter sur la plus haute montagne du coin! Elle offre une vue imprenable sur le site et ses alentours mais la montée est raide et fatigante… Si vous montez déjà à pied sur le site, ce n’est peut-être pas la meilleure option pour en profiter pleinement (plus de 1000m de dénivelé au total)! Prix : 142S/personne (étudiant : 72S)

Vous pouvez acheter vos billets dans le centre de Cuzco près de la place d’armes ou directement à Aguas Calientes au centre d’information touristique qui jouxte la place centrale. Comme on ne savait pas quel jour on allait être sur place on a opté pour cette deuxième option plus flexible mais aussi plus risquée car les entrées sont limités à 2500 visiteurs par jour. Par chance on a pas eu de problème!

Chaque billet permet une entrée triple au site. Il n’y a ni toilettes, ni boutique, ni rien à l’intérieur. On vous permettra donc de sortir et re-rentrer 2 fois dans la journée.

 

Comment s’y rendre?

Si le Machu Picchu est devenu très touristique, ce n’est surement pas grâce aux moyens de transports qui le relient à la civilisation!

Vous aurez plusieurs solutions pour vous y rendre. D’abord il faudra vous rendre à Aguas Calientes, la petite ville touristique qui se trouve juste en dessous des célèbres ruines.

Depuis Cuzco, deux solutions :

  • Le train : C’est le moyen le plus cher pour vous rendre à Aguas Calientes mais aussi le plus rapide et le plus confortable. Il coûte dans les 80$ (oui dollars!) mais vous emmènera directement au village d’Aguas Calientes.
  • Le bus et les BM double pieds : l’autre solution plus économique est de prendre un bus qui relie Cuzco et Hydroelectrica (30S), puis de marcher le long des rails jusqu’à Aguas Calientes. La marche dure environ 2h30 et contourne le Machu Picchu. Vous apercevrez quelques ruines sur votre droite en fin de marche!

train-macho-picchu

Une fois dans la ville, vous aurez encore deux solutions pour vous rendre sur le site :

  • En bus : plus direct, moins fatiguant mais évidemment plus cher, les bus partent toute la journée à partir de 5h30. La montée dure 20min jusqu’à l’entrée du site qui ouvre à 6h. Vous pourrez donc (si vous arrivez à avoir le premier bus) être devant les grilles avant l’ouverture et parvenir à entrer dans les premiers!
  • A pied : la marche pour monter sur le célèbre site Inca n’est pas de tout repos! Il faudra d’abord marcher jusqu’aux grilles en bas du site qui ouvrent à 5h (elles sont à 15min du centre ville). Notez qu’on y est arrivés à 4h10 et qu’à 4h30 il y avait déjà une queue de malade!

Une fois les grilles ouvertes, les fameux escaliers! Et oui, pratiquement sur toute la montée, des escaliers interminables qui traversent la jungle jusqu’au site… La montée dure entre 30min et 1h (ou plus…)!

 

Petit guide pour être les premiers à entrer sur le site

Vous l’aurez surement compris, les bus arrivent à l’entrée du site vers 5h50. Ce qui vous laisse précisément 50min entre l’ouverture des grilles en bas et l’arrivée des hordes de touristes en haut!

Premier conseil : levez vous tôt, très tôt! Car même en bas des escaliers, les gardiens vérifient les passeports un par un sans se presser. En gros si vous êtes déjà le 30ème de la file, vous aller perdre 10min à attendre votre tour pour commencer la montée des escaliers!

Deuxième conseil : préparez vos jambes! C’est bien d’être les premiers à entrer en bas, mais le but c’est d’être les premiers en haut! Donc montez à un bon rythme pour arriver en haut le plus rapidement possible! Courir ne sert pas à grand chose car vous vous fatiguerez et même en marchant régulièrement on arrive avant les premiers bus donc pas d’inquiétude!

Pour ma part j’ai marché pratiquement sans m’arrêter à un bon rythme, régulier, mais sans courir non plus. Comme on était les premiers devant la grille, j’ai accéléré un peu au début pour me mettre hors de portée des autres et j’ai continué tranquillement sans me faire rattraper.

Je suis monté en 35min et Camille est arrivée à 5h58, juste avant l’ouverture et à grillé tout le monde pour me rejoindre (super connasse)!

On a donc eu la chance que je souhaite à tous d’entrer les premiers sur le site et de découvrir l’incroyable cité complètement vide! Rassurez vous, ça ne dure pas longtemps mais on a pu profiter du site pendant 2 minutes sans un chat à coté de nous : un rêve de gamins réalisés!

machu-picchu-seuls

 

La visite du site

Comme on était les premiers à entrer, on en a profiter pour se poser dans un endroit parfait pour prendre nos photos! On est restés là près de 45min pour en profiter au maximum et voir le lever de soleil!

La brume qui nimbe le Machu Picchu devient de moins en moins épaisse et dévoile un spectacle grandiose! Le soleil vient ensuite frapper le site pour éclairer l’ensemble. Un grand moment pour Camille qui attendait ça depuis bien longtemps!

machu-picchu-magique

Nous sommes ensuite allé voir le pont Inca à 10min de marche du site qui n’a rien d’exceptionnel, on vous conseille d’économiser vos jambes pour un autre lieu…

A 7h, l’entrée pour grimper à la Montana Machu Picchu ouvre. Nous y étions à 7h10 pour monter avec le moins de soleil possible, car l’ascension est rude! Des marches, des marches et des marches!

marches-montane

On a pu bénéficier de la vue sur le site et ses alentours (qui étaient malheureusement un peu nuageux). Nous avons mis une bonne heure pour monter à un rythme normal. On vous conseille dans tous les cas d’y aller tôt pour ne pas trop souffrir de la chaleur!

Autre conseil : il est interdit de manger et boire sur le site. Il y a cependant une tolérance pour l’eau, moins pour la nourriture. Prenez donc votre pique-nique et votre bouteille (les sacs ne sont pas contrôlés à l’entrée) car les prix dépassent l’entendement… Pour manger tranquillement, la montée vers la Montana nous parait être un endroit moins contrôlé!

vue-montana-machu-picchu

Une fois redescendu, on s’est attaqués au site en lui-même. Les bâtiments sont incroyablement bien conservés et préservés. Les pierres sont parfaitement ajustées (comme toujours) et les temples tout simplement sublimes!

Le circuit que propose le prospectus qu’on vous remettra à l’entrée n’est pas si mal. Il permet de voir les principaux vestiges en faisant une boucle. Quand on voit le Machu Picchu (depuis la vue super connue), deux secteurs se distinguent séparés par une série de places : sur la droite les résidences et les industries, sur la gauche les temples et autres lieux cérémoniels.

Vous serez d’abord émerveillés par le temple du soleil et son architecture parfaite! En continuant vous croiserez certainement quelques lamas (harcelés par les touristes qui veulent prendre un selfie…) Remontez les ruines pour passer près des fontaines et des bains.

temple-soleil-machu-picchu

La place sacrée est tout simplement superbe! Le temple au trois fenêtres est encore une fois parfait et la vue depuis le haut de la butte est géniale! Vous pourrez aussi y voir un Intihuatana : rocher sculpté qui servait à prévoir les solstices.

Continuez vers le Wayna Picchu et traversez la place principale pour vous rendre dans le secteur résidentiel. Avant de l’atteindre, ne manquez pas la pierre cérémonielle où les Incas pratiquaient cérémonies et sacrifices.

Les secteurs résidentiels et industriels sont moins impressionnant car moins biens construits mais valent tout de même un détour!

visite-machu-picchu

Nous avons mis environ 1h30 pour faire la visite en allant assez-vite. On est un peu déçus de ne pas avoir pu y rester plus longtemps et faire la visite guidée mais nous étions crevés et n’avions plus de force. Les visités guidées durent environ 2h. Si vous voulez un guide, ceux-ci sont nombreux à l’entrée du site. Comptez 25S/personne pour un groupe de 4, plutôt 15S pour un groupe de 10 à 15personnes!

Il ne vous reste plus qu’à redescendre les marches vers Aguas Calientes (qui paraissent encore plus longues qu’en montée)!

 

Aguas Calientes

Base d’exploration du Machu Picchu, cette ville très touristique fait penser à une petite station de ski en plein hiver! On vous sautera surement dessus pour vous vendre hôtels et restaurants…

 

Hébergement :

On vous conseille l’Hospedaje Gabi dans la rue Mayta Capac (sur la gauche en montant la rue principale). Les chambres sont propres et étonnamment peu chères pour la ville : 50S pour une double avec salle de bain privée!

 

Nourriture :

Tous les restaurants proposent un menu touristique à 20S/personne (possible de négocier à 15S) avec une entrée, un plat et une infusion ou un petit désert. Les entrées sont souvent simples : avocat, salade de tomate, etc. Les plats aussi et ils ne sont pas forcément copieux…

Aussi, on vous conseille d’aller faire un tour au marché où il y a des plats très copieux à 8S. Comme de partout dans le reste du pays, vous trouverez le célèbre lomo saltado, la truite frite ou encore le ceviche pour un prix abordable (en tout cas pour cette ville)!

selfie-machu-picchu

 

On espère que cet article aidera les voyageurs qui souhaitent se rendre au Machu Picchu. C’est un spectacle d’une rare beauté auquel on a eu droit! On souhaite à tout le monde de pouvoir admirer cette mythique mais non moins incroyable cité Inca, que les conquistadors eux-même ne parvinrent pas à dénicher!

Un dernier mot sur notre trek de 5 jours qui nous aura bien fatigués mais surtout qui nous aura permis de savourer chaque paysages et chaque ruines à sa juste valeur. Nous ne regrettons pas malgré les larmes et la sueur, c’était une aventure incroyable! Maintenant c’est à vous de jouer 😉

 

Pour lire la première partie du trek et la préparation c’est par ici.
Pour la deuxième partie du trek et la visite du Choquequirao par là.
Ici, vous trouverez toutes les photos du trek!

8 Comments

  1. Etre seul dans un site pareil, ça n’a pas de prix ! Bel exploit 😉

  2. Même si c’était dur et que vous l’avez un peu écourté, vous l’avez fait! 😉 vous pouvez être fiers de vous!
    Franchement arrivés premier ça doit être tellement le pied!!

    • C’était le rêve de Camille, on l’a fait et c’était génial!
      En plus après un trek difficile comme celui-là, le plaisir de découvrir un site d’une telle beauté est encore plus fort! 😀

  3. bonjour à tous les deux : quelle magnifique destination et quelle émotion lorsque vous êtes arrivés là HAUT, mais de vous lire j’ai eu bizarrement très mal aux jambes !!!!
    quel beau voyage : continuez à nous faire rêver.
    Gros bisous de NICOLE et Gérard

    • Coucou Nicole :) On est super contents d’avoir un message de votre part!
      Effectivement, on a essayé de faire ressentir nos émotions et je pense qu’on a réussi si tu as eu mal aux jambes 😉
      A très bientôt!

  4. Mélanie et Vincent

    Que du rêve et du bonheur ce trek et la récompense du Machu Picchu!! C’était vraiment cool vos conseils quand on s’est croisé à Cuzco! Merci!!!! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>