Trek du Choquequirao au Machu Picchu – Part 2

Après les galères des deux premiers jours qui nous ont presque dégoutés du trekking, on enchaine avec la fin du trek. Au programme : le magnifique Choquequirao et la suite des randonnées jusqu’au célèbre Machu Picchu!

 

Jour 3 : On en prend plein les yeux! Choquequirao – Pinchaunuyoc

Début de la journée bien plus motivés que les jours précédents! On se dit que sans nos sacs ça va aller beaucoup mieux et on va pouvoir bien plus profiter du site (et c’est pas faux)!

On commence la visite du Choquequirao par descendre aux ruines du bas qui comportent principalement des terrasses! Pour cette visite, nous sommes absolument seuls, personne, rien, nada, walou!

On a presque l’impression de les découvrir pour la première fois. La nature recouvre une partie des ruines et le cadre est tout simplement sublime! On se demande encore pourquoi ces Incas sont allés se mettre dans un tel endroit.

bas-ruines-choquequirao

Bref, après une bonne heure de visite, nous voila repartis pour touuuuuuut remonter jusqu’aux ruines du haut! Mais quelle récompense! En arrivant en haut on passe par quelques ruines désertes puis par des terrasses incroyablement bien conservées pour enfin arriver à la place principale! 

IMG_8173

De là, on peu flâner dans l’herbe de la place, explorer les Qolquas un peu plus haut ou encore descendre vers le secteur des lamas en contrebas (de l’autre versant). Ce dernier est vraiment surprenant : des terrasses parfaites décorées avec des lamas faits de pierres plus claires! Comme si ça n’avait pas été assez difficile de construire des terrasses à cet endroit là…

choquequirao-mur-lama

Conseil de circuit pour la visite :

Commencez par visiter les ruines du bas. Ensuite, remontez jusqu’au camping et enchainez en direction de la place principale. Sur le chemin, ne suivez pas la place principale (à droite) mais prenez à gauche pour découvrir le secteur administratif. De là, longez la falaise pour atterrir aux terrasses juste en dessous de la place (cette boucle vous permet de ne pas avoir à redescendre aux bâtiments administratifs après être montés à la place principale)!

Une fois en haut, continuez de monter quelques mètres vers l’observatoire pour avoir une vue d’ensemble sublime sur le site! 

place-principale-choquequirao

Redescendez vers la place et prenez à gauche pour descendre au secteur des lamas!

Une fois remontés, finissez la visite par les qolquas tout en haut du site. Vous n’aurez plus qu’à revenir au camping ou poursuivre votre route vers l’autre versant!

 

Pour continuez vers le Machu Picchu :

Depuis la place centrale, suivez le caniveau qui monte vers les qolquas pendant environs 200m. Une fois en haut, grimper le rocher toujours en suivant le caniveau. Vous arriverez à un chemin : prenez à gauche et environ 500m plus loin vous serrez au col du Choquequirao. Une bonne descente et vous voila aux ruines de Pinchaunuyoc!

col-choquequirao

N’hésitez pas à escalader les rochers qui bordent le caniveau en haut du site. On a pas osé le faire et donc pas trouvé le chemin. On a donc du redescendre en dessous de la place principale pour prendre ce chemin et tout remonter pour rien…

Après la descente, vous serez aux ruines de Pinchaunuyoc qui se composent de terrasses! Vous serrez encore plus seuls qu’avant car peu de marcheurs continuent sur cet itinéraire!

On a eu la chance de planter notre tente sur les ruines (je préfère préciser que c’était sur les conseils de notre muletier) et d’assister à un des plus beaux couchers de soleil qu’on ait pu voir, un moment magique!

coucher-soleil-trek

 

Etape : Choquequirao – Pinchaunuyoc
Distance : 8 à 9km
Dénivelé positif : 1000m
Dénivelé négatif : 1150m
Temps de marche : 10h (visite du site comprise)
Repas à prévoir : petit déjeuner + déjeuner + diner
Campings : Choquequirao, Pinchaunuyoc
Tiendas : Aucune
Restaurants : Aucun
Eau : Choquequirao (camping), Pinchaunuyoc.

 

Il n’y a aucun équipement à Pinchaunuyoc. De l’eau s’écoule des ruines, vous pourrez donc simplement remplir vos bouteilles et vous débarbouiller (elle est encore très froide)! Pour ce qui est des toilettes, c’est à la Pachamama comme on dit ici et les sandflies en profiteront pour vous piquer partout

ruines-pinchaunuyoc

 

Jour 4 : Montée descente! Pinchaunuyoc – Maizal

Réveil très tôt pour ce 4ème jour de marche. La raison : les 1200m de dénivelé positif pour aller jusqu’à Maizal!

La journée commence par une descente poussiéreuse depuis Pinchauynuyoc jusqu’au Rio Blanco, une charmante rivière. On longe ensuite ce cours d’eau pendant 300m avant de démarrer la montée arasante jusqu’à Maizal.

pont-pas-rassurant

J’étais pas vraiment rassurée là…

La montée ne dure que quelques kilomètres durant lesquels vous devrez avaler les 1200m de dénivelé positif. Autant dire que c’est raide voire très raide par endroit! On vous conseille de partir le plus tôt possible car la chaleur fait mal!

Pour arriver jusqu’au village, suivez les lacets un bon moment. Vers le haut, le chemin se sépare en deux: un qui continue tout droit, l’autre qui tourne sur la gauche. Il faut prendre ce second chemin sur votre gauche puis suivre les indications du camping par la suite.

Etape : Pinchaunuyoc – Maizal
Distance : 5,5km
Dénivelé positif : 1200m
Dénivelé négatif : 600m
Temps de marche : 5h
Repas à prévoir : petit déjeuner, le déjeuner et le diner pourront se prendre à Maizal pour 8S
Campings : Rio Blanco, Maizal
Tiendas : Maizal
Restaurants : Maizal
Eau : Rio Blanco, Maizal

Arrivés à Maizal vers midi nous avons mangé sur place pour 8S. Le repas était simple et un peu cher pour des pâtes à la tomate mais bon ça évite de prévoir ce repas dans les sacs!

Attention, les mouches sont ultra-présentes à Maizal car il y a des animaux, n’oubliez pas l’anti insectes! Nous on s’est fait bouffés tout l’après-midi vu qu’on était là à midi et pas moyen de se cacher dans la tente où il faisait bien trop chaud…

Le camping coûte 1,5S par personne et la douche froide 2S, vous pourrez même demander à recharger un appareil.

 

Jour 5 : En route vers le Machu Picchu! Maizal – Yanama

La journée commence par le passage de l’Abra Victoria, un col à 4130m d’altitude. Une fois au col, la descente vers Yanama est facile et se fait en 1h.

La montée commence tranquillement, beaucoup plus facile que la veille! Le chemin suit les montagnes en montant et descendant. La deuxième partie est beaucoup moins drôle : des escaliers, beaucoup d’escaliers! Pratiquement jusqu’au sommet, ces satanées marches vous achèveront…

escaliers-inca-qui-fatiguent

Mais ça en vaut vraiment la peine! Une fois en haut, la vue est splendide! La brume va et vient et dévoile un paysage incroyablement beau de sommets enneigés et de vallées verdoyantes.

On s’est permis une pause avec notre muletier avant de plonger vers Yanama. Une petite heure de descente qui se fait très bien après ces deux jours de montée!

magnifique-vue-col

 

Etape : Maizal – Yanama
Distance : 9km
Dénivelé positif : 1130m
Dénivelé négatif : 600m
Temps de marche : 5h
Repas à prévoir : petit déjeuner, le déjeuner et le diner pourront se prendre à Yanama pour 10S
Campings : Yanama
Tiendas : Yanama
Restaurants : Yanama
Eau : Yanama

 

En quittant le chemin on arrive sur une petite route non goudronnée dans le village de Yanama. Prenez à droite sur 200m pour arriver à une tienda. Le sympathique propriétaire et sa famille vous proposeront le camping et les repas.

Le camping coûte 2S par personne et les repas sont à 10S.

C’est ici que notre trek s’arrête! On en avait plein les pattes et le col suivant à plus de 4700m nous décourageait!

Il s’est avéré que c’était plutôt une bonne décision car la nuit suivante j’ai été malade toute la nuit et je n’aurais vraiment pas pu marcher! Déjà que le combi était une épreuve, je ne préfère pas imaginer ce qu’aurait été la marche!

Si vous souhaitez comme nous raccourcir le trek, sachez que les combis ne partent pas tous les jours et jamais aux mêmes heures… Demandez aux habitants de vous renseignez.

Si jamais vous ne trouvez pas votre bonheur, vous devrez marcher jusqu’à Totora d’où les collectifs sont plus nombreux et réguliers!

 

Jour 6 : Yanama – Santa Teresa

Nous avons donc pris un combi pour Santa Teresa au petit matin. Le trajet dure environ 6h et n’est pas des plus agréables, d’autant plus que j’étais malade. Ce trajet nous a coûté 35S par personne mais apparemment le prix juste était de 30S…

Santa Teresa n’a rien de fou. La ville est délabrée, tout est en reconstruction et les hôtels sont déjà chers (on se rapproche du Machu Picchu)!
Par contre, à quelques kilomètres se trouvent des sources d’eau chaudes qui valent la peine! Elles nous auront permis de nous reposer après ce trek et d’entamer la route vers le Machu dans de bonnes conditions! Il y a trois bassins plus ou moins chauds posés dans un paysage sublime! L’entrée est à 5S/personne, douches et vestiaires compris. Couvrez vous bien car les sandflies sont plus que présentes…

eaux-chaudes-santa-teresa

 

Après le Choquequirao et ces deux jours de marches, notre trek prend fin… mais pas nos aventures! On continue notre route vers le mythique Machu Picchu!

 

Si vous avez raté la première partie du trek et la préparation c’est par ici.
Pour le Machu Picchu par là.
Ici, vous trouverez toutes les photos du trek!

2 Comments

  1. Hello les copains voyageurs !
    Bon je relis vos articles plus en détails car vous nous avez vendu du rêve en nous parlant de ce trek au Cambodge :-) Du coup on pense zapper le canyon del colca pour être en forme pour Choquequirao, qu’en pensez vous ?
    Sinon vos articles sont top ! je les ai mis dans la pocket pour qu’on s’organise :-) Et je pense qu’on va prendre aussi les mules, ça a l’air d’être hard ! A Cusco vous avez un hôtel à nous conseiller où on pourra laisser nos affaires sans risques ? Merci d’avance :-) bises à vous 2

    • Heeeey! Vous allez bien? J’imagine que oui! 😉
      Pour les treks, vous allez vous régaler. Nous, on avait voulu faire le canyon de Colca avant le Choquequirao pour se tester un peu car il est moins difficile. Mais après si vous prenez une mule, ça devrait le faire. Dans tous les cas, si vous êtes motivés, vous y arriverez!
      Bon courage en tout cas, c’est la chose la plus physique de tout le tour du monde je pense!
      On pense bien à vous!
      Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>