Trek du Choquequirao au Machu Picchu – Part 1

Deuxième trek de notre tour du monde après celui du canyon de Colca, cette fois-ci en autonomie avec notre tente et notre nourriture! On va vous raconter nos difficultés, nos satisfactions, nos déceptions et bien sûr on fera le point sur tous les sites magnifiques qu’on a eu la chance d’explorer!

 

Avant de commencer cet article on voulait vraiment remercier les blogs Novo Monde et Chronomundi (<— cliquez pour lire) qui ont écrit des articles super! Autant vous dire que sans leurs informations, on aurait surement pas eu le courage de se lancer dans ce trek!

 

Préparation du trek

Profil de l’étape

Le trek part de Cachora, à environ 3h de bus de Cuzco, et va jusqu’au Machu Picchu. Le parcours complet compte environ 7 jours de marche et 2 jours de visites mais on l’a un peu adapté et pas mal raccourci pour qu’il nous convienne mieux (5 jours de marche au total). On vous avoue que pour un premier trek en autonomie, les 7 jours de marche nous faisaient un peu peur surtout qu’il faut préciser qu’on est pas vraiment sportifs (enfin surtout Camille)!

Les dénivelés sont importants chaque jour et il n’y a jamais de plat! Par contre il y a souvent des campings, donc on peut raccourcir les journées si on le souhaite (c’est d’ailleurs ce qu’on a fait certaines fois)!

carte-trek-choquequirao-petite

Cliquez sur l’image pour télécharger la carte!

 

Dans nos sacs

Nos sacs étaient assez lourds principalement à cause de la nourriture. Pour ce premier trek, on a un peu surestimé notre consommation et ça nous à vraiment pas aidés… Mais bon, c’est en faisant ces erreurs que la prochaine fois on ne les fera plus!

Nous avions chacun nos duvets, nos matelas, nos draps de sac et nos frontales. En commun : la tente, la trousse de toilette, la trousse de secours, l’appareil photo et la nourriture!

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’article sur notre trek au canyon de Colca qui en parle plus en profondeur!

 

Côté nourriture

Vous ne serrez pas obligés de prévoir tous vos repas car dans les villages il y a en général des petits restos voire des tiendas pour vous approvisionnez! C’est notamment le cas à Santa Rosa, Marampata, Maizal et Yanama!

Comme on était pas sur de pouvoir acheter des provisions dans chaque village nous avions prévu jusqu’à Yanama :

  • 5 petits-déjeuners
  • 4 déjeuners
  • 3 diners

Nous avions dans nos sacs :

  • Pour le petit déjeuner : 12 pains – 250g de dulce de leche – 125g de lait en poudre – 1kg de muesli (500g avoine + 500g blé) – feuilles de coca
  • Pour les midis : 10 pains – 2 paquets de jambon – 2 paquets de fromage
  • Pour les soirs : 500g de pates – 500g de riz – 150g de semoule ultra trop fine – 1 boite de haricots verts – 3 petites boites de poulet en conserve – 10 oeufs – 1 sauce tomate
  • Les snacks : 1kg de raisins secs – 200g de cacahuètes – 200g d’amandes – 100g de figues sèches – plus de 30 barres de céréales – 1 paquet de bonbons

La nourriture emportée pour le trek

La nourriture emportée pour le trek

Au final, nous avions emporté bien plus que nécéssaire! Mis à part les snacks, il nous restait encore pas mal de nourriture… Pour vous aider dans vos préparatifs on a créé un tableau qui recense tous nos repas et qui indique (en gris) où il est possible de manger. N’oubliez pas qu’en fonction de votre itinéraire, vous aurez d’autres possibilités pour vous restaurer chez l’habitant! On vous donne plus d’infos plus bas dans l’article.

bilan-nourriture-trek

Nos consommations réelles sur le trek!

 

Jour 1 : Descente aux enfers! Abra Capuliyoc – Puente Rosalina

Pour ce premier jour nous avions d’abord choisi de partir du point de vue de Capuliyoc car le chemin entre Cachora et ce mirador n’a rien d’exceptionnel et on voulait aussi raccourcir un peu histoire de ne pas être KO dès le premier jour. Sachez qu’en sautant cette portion vous réduisez de 11km le premier jour, ce qui n’est pas négligeable!

Le bus depuis Cuzco vous déposera sur la route à environ 30min de taxi du village de Cachora. La course coûte 30S pour aller jusqu’au village ou 50S pour vous rendre directement au point de vue depuis le croisement où le bus vous dépose.

point-de-vue-debut-trek

Bref, on a mangé nos sandwichs au point de vue avant de démarrer le trek! La chaleur était vraiment assommante et la descente plutôt cassante (surtout avec les sacs)… Tout ça combiné avec le manque de sommeil, ça n’a pas aidé! Eh oui, nos copains français partaient le soir d’avant et on a bu un dernier coup avec eux…

On avait pour ambition d’aller jusqu’à Santa Rosa au milieu de la montée du lendemain pour la couper en deux mais la chaleur et un départ tardif auront eu raison de nous, on étaient sur les rotules! On s’est donc arrêtés à Puente Rosalina à côté de la rivière pour passer la nuit. 

Le camping gratuit est équipé de toilettes et de douches (pas si froides que ça)!

Etape : Abra Capuliyoc – Puente Rosalina
Distance : 9km
Dénivelé positif : 0m
Dénivelé négatif : 1365m
Temps de marche : 4h
Repas à prévoir : petit déjeuner à Cuzco ou dans le bus + déjeuner avant de commencer le trek (possibilité de prendre un repas à Cachora + diner)
Campings : Chikiska, camping avant d’arriver à la rivière, Puente Rosalina
Tiendas : Cachora, Abra Capuliyoc, Chikiska
Restaurants : Cachora, Chikiska
Eau : Cachora, Abra Capuliyoc, Chikiska, Puente Rosalina

 

Ah oui, prévoyez de l’anti-insectes! Les mouches des sables sont sans pitié dans le coin. Même notre insect’écran spécial tropiques n’y faisaient rien donc on conseille d’en acheter un sur place qui sera peut-être plus efficace contre ces sales bêtes! En tout cas faites votre possible pour ne jamais vous gratter. Les démangeaisons durent jusqu’à une semaine…

 

Jour 2 : Larmes et délivrances! Puente Rosalina – Choquequirao

On est partis un peu dépités pour ce deuxième jour car on savait que les sacs étaient vraiment trop lourds pour nous. On avait beaucoup trop surestimés nos capacités pour un de nos premiers treks…

Mais bon, entre monter vers le Choquequirao ou monter pour faire demi-tour, on s’est dit que la première solution était surement meilleure! Dans tous les cas, on avait pas le choix il fallait monter coute que coute!

Après s’être levés très tôt pour éviter le soleil, nous voila en route pour Santa Rosa. On en a vraiment chié! La chaleur est très vite arrivée et la fatigue nous a tuée sans oublier les sandflies qui ne nous ont pas lâchés…

Arrivée à Santa Rosa vers 10h, à un rythme plus que lent, on en pouvait plus! Mais la motivation de ne pas abandonner si près du but était tout de même là! Donc après une petite pause, on s’est remis en route vers le Choquequirao.

Le problème c’est qu’on en pouvait vraiment plus et on était tous les deux au bord des larmes. C’est à partir d’ici qu’on demandait systématiquement aux muletiers s’ils avaient une mule de libre pour nous, et par chance, Sam « Keeper » avait notre bonheur! Il nous a demandé d’attendre 10min qu’il revienne pour nous dire si c’était bon ou pas, et ça l’était! De toute façon je pense que si il nous avait dit non, on aurait fait demi-tour…

Bref, « El Keeper » comme on l’appelle dans le coin nous a vraiment sauvés! C’est grâce à lui qu’on a pu aller jusqu’au Choquequirao et même continuer en direction du Machu Picchu!

Après s’être restaurés à Marampata (km 28), on a tracé jusqu’au camping du Choquequirao (km 31)! Sur le chemin vous apercevrez les terrasses magnifiques qui donnent l’impression de se jeter dans le vide! Une bien belle récompense!

terrasses-choquequirao

 

Etape : Puente Rosalina – Choquequirao
Distance : 12km
Dénivelé positif : 1560m
Dénivelé négatif : pas grand chose
Temps de marche : 7h45
Repas à prévoir : petit déjeuner + diner. Le déjeuner pourra se prendre à Santa Rosa ou Marampata pour 10S
Campings : Santa Rosa, Marampata, Choquequirao. Ce dernier est situé au milieu des ruines (génial)! Il est gratuit et comporte des toilettes et une douche (très) froide!
Tiendas : Santa Rosa, Marampata
Restaurants : Santa Rosa, Marampata
Eau : Santa Rosa, Marampata, Choquequirao

camping-choquequirao

On est pas bien là!

 

Pour info : une mule et son muletier coûtent 70S par jour. Il vous faudra en plus prévoir les repas du muletier.
Les mules peuvent porter deux sacs sans problèmes.

On vous conseille de bien réfléchir avant de partir car on a vraiment eu de la chance de croiser Sam pendant notre galère avec une mule vide. Si vous voulez être sur d’en avoir une, il faudra le décider dès le départ du trek à Cachora.

mules-bonheur-trek

 

Vous l’aurez compris, on aura bien galérés pour ces deux premiers jours de trek! Après les larmes, la récompense du Choquequirao s’approche à grand pas! On vous raconte ça dans peu de temps!!!

 

Pour lire la suite du trek et la visite du Choquequirao c’est par ici.
Pour la visite du Machu Picchu par là.
Ici, vous trouverez toutes les photos du trek!

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>