Tour de 4 jours au Sud Lipez et Salar d’Uyuni

On revient juste d’un tour de 4 jours avec nos amis Suisses dans le Salar d’Uyuni et la Reserva Eduardo Avaroa dans la cordillera Los Lipez près de la frontière chilienne. Honnêtement, ça va vraiment être dur de raconter toutes ces émotions avec des mots…

 

Jour 1 : De Tupiza à Quetena Chico

On est parti de Tupiza plein d’entrain à 7h30 (même si l’agence nous avait promis de partir à 6h30 pour être devant tout le monde)! On a petit-déjeuné à Sillar qui offre un jolie vue sur une vallée avec des formations rocheuses.

sud-lipez-cactus

Sur la route, Ives s’est arrêté pour qu’on puisse approcher des lamas. On avait pour objectif de filmer un cracha, on aura pas réussi à en provoquer un au point qu’il crache!

Sur l’Altiplano, on a traversé des paysages d’une rare beauté : des plaines à perte de vue, des ruisseaux gelés, des montagnes qui atteignent plus de 6000 mètres, etc. On s’est arrêté à quelques petits villages qui cultivent le quinoa mais c’était pas la saison donc les champs étaient en jachère… On s’est ensuite arrêté manger dans un cadre idyllique à la Ciudad del Encanto.

lama-ciudad-tour-lipez

Notre guide nous a conduit au Pueblo Fantasma : un village de mineurs abandonné qui nous a pas vraiment transcendé…
La Laguna Morejon est un lac d’altitude mais qui était gelé à notre passage. C’est ici qu’on a eu un début des symptômes du mal des montagnes (en passant de 2900 à plus de 4855 mètres d’altitude en une journée). Quelques maux de têtes qui n’ont heureusement pas duré!

laguna-pueblo-fantoma-lipez

On a passé la nuit dans un hôtel à 4200 mètres d’altitude, en plein hiver, autant vous dire qu’on était contents d’avoir de bons duvets! Avant de se coucher on est sorti observer les étoiles et la voie lactée : un spectacle indescriptible qu’on a pas pu apprécié bien longtemps, la nuit il a fait -13 degrés!

coucher-soleil-lipez

 

Jour 2 : De Quetena Chico à Villa Mar

IMG_6194

Des lamas qui font des trucs de lama…

Toute la deuxième journée est consacrée à la visite de la Reserva Eduardo Avaroa qui est tout simplement un bijou de nature! Elle se situe à l’extrême Sud-Ouest de la Bolivie, près des frontières chilienne et argentine et offre des paysages qu’on risque pas d’oublier.

Dès notre départ, on pouvait apercevoir le volcan Uturuncu qui domine la région avec ses 6008 mètres! On a ensuite fait la route vers deux lacs : la Laguna Hedionda et la Kollpa Laguna qui étaient toutes les deux gelées! Dans la région, toutes les lagunes sont riches en minéraux, des entreprises exploitent notamment le bore, présent dans plusieurs lacs.

laguna-volcan-tour-lipez

On a ensuite traversé le Salar de Chalviri qui n’a rien d’exceptionnel en soit. Par contre, les paysages qui l’entourent sont sublimes!

Avant de prendre le repas, on s’est baigné dans des sources thermales, en plus notre guide s’est arrangé pour arriver quand il n’y avait personne dans le bassin! Ce bain dans les sources chaudes à plus de 4000 mètres d’altitude avec un paysage de volcans, de lacs et de pics colorés c’était un kiffe qu’on peut à peine décrire avec des mots!

bains-volcans-tour-lipez

Les tours descendent ensuite vers le volcan Licancabur à la frontière chilienne. On traverse des paysages à couper le souffle : des plaines arides peuplées de lamas et de vigognes comme le Desierto de Dali, en passant par des montagnes et volcans aux sommets enneigés!

Au pied du volcan, la Laguna Verde offre un spectacle grandiose! On a vraiment eu beaucoup de chance : la lagune prend sa couleur seulement quand il y a du vent. On s’est trouvé un peu déçus quand on s’est pointés car la lagune était quelconque… Quelques minutes plus tard, le vent s’est levé et nous a offert un des plus beaux paysages qu’on ait pu voir! Mon coup de coeur!

licancabur-volcan-tour-lipez

Notre guide nous a ensuite conduit aux geysers qui sont aussi impressionnants. L’eau ne jaillit pas comme on peut l’imaginer, par contre elle bout et provoque une fumée épaisse. C’est super impressionnant de voir la Terre en activité comme ça!

IMG_6297

Pour finir cette journée, on a marché le long de la Laguna Colorada de couleur rouge qui est elle aussi sublime! On a (encore) eu la chance de voir des flamants roses d’assez près, on les a d’ailleurs un peu dérangés… Le coup de coeur de Camille dans ce tour, elle a même pleuré en partant car c’est vrai qu’on avait assez peu de temps pour profiter de chaque endroit!

laguna-colorada-flamants-roses-tour

La journée s’est finit dans un hôtel basique où on a passé une deuxième nuit longue et froide! Heureusement que Ives nous avait concocté un Piquemacho, plat emblématique bolivien avec des saucisses, de la viande, des oignons et des frites!

 

Jour 3 : De Villa Mar à Puerto Chuvica

Le troisième jour est une transition entre los Lipez et le Salar d’Uyuni. Enfin, je dis transition mais on a quand même vu des endroits superbes! On a choisi de prendre un chemin alternatif à ce que proposent les agences d’Uyuni pour être plus tranquilles! En plus, le chemin normal passe par pleins de lagunes qui sont toutes gelées à cette époque de l’année…

On a commencé par la « coupe du monde » qui est une formation rocheuse qui ressemble (avec un peu d’imagination) au célèbre trophée. Ensuite on a fait la route jusqu’au dromadaire. Mais les formations de l’Italia Perdida sont bien plus impressionnantes!chameau-perdida-lipez

Les Lagunas Vinto et Yapi n’ont rien de fou mis à part les quelques flamands roses et lamas qui se promenaient dans le coin! On a quand même pu prendre quelques jolies photos de ces animaux emblématiques des Andes!

Par contre la Laguna Negra et ses environs nous ont enchantés! Même s’il était gelé, ce lac dégageait une ambiance calme et apaisante. Pour y accéder on a marché entre les ruisseaux gelés et on a pu observer des viscacha (lapin de l’altiplano) dans les rochers!

laguna-negra

Pour finir, on a apprécié la vue depuis les falaises du canyon de la Valle Anaconda. On a ensuite tracé jusqu’aux portes du Salar d’Uyuni pour dormir dans un hôtel presque entièrement fait de sel!

Ah oui! Sur la route on a eu la chance (décidément on a le c.. bordé de nouilles!) de voir un volcan en activité! Bon c’était que de la fumée heureusement mais c’était tout de même très impressionnant!

canyon-volcan

 

Jour 4 : De Puerto Chuvica à Tupiza

Dernier jour du tour et pas des moindres : le Salar d’Uyuni! On s’est levé assez tôt pour profiter du lever du soleil dans la plaine immense qu’offre le Salar (12 000km2). On a eu droit à une palette de couleurs incroyable!

On s’est ensuite rendu sur l’Isla Incahuasi qui compte quelques 5000 cactus géants! Ces arbres sont (très) grands, jusqu’à 8 mètres de haut et ont des formes parfois bizarres…

lever-soleil-cactus

Après avoir trainé un peu pour faire le tour de l’île et déjeuné, Ives nous a emmené au milieu du Salar pour prendre quelques photos marrantes et on s’est bien fait plais’.
On vous a sélectionné nos préférées : 

salar-uyuni-photos

On est ensuite sorti du désert de sel en s’arrêtant voir le premier hôtel de sel qui est aujourd’hui fermé, puis le lieu où le sel est exploité par les locaux. Deux endroits qu’ont a pas particulièrement appréciés…

Enfin, on a passé quelques minutes à Colchani où des artisans fabriquent toutes sortes d’objets en sel. Camille n’a pas pu résister à acheter une « pépite » de sel, comme d’habitude!

Là encore il était difficile de partir de ce Salar qui dégage une ambiance de calme plat (c’est le cas de le dire)! On avait presque peine à imaginer l’immensité de cet endroit incroyable et on s’est promis d’y revenir!

Après avoir mangé au cimetière de trains d’Uyuni qui rassemble des locomotives et des wagons anciens, on a fait la route du retour vers Tupiza où notre tour s’est achevé. Fatigués mais aussi un peu triste de quitter Ives qui nous a chouchouté pendant 4 jours!

cimetieres-trains-uyuni

 

Je pense que vous l’aurez compris, on a adoré ce tour, mais qui ne l’adorerait pas! En plus la chance a été avec nous, le beau temps aussi (malgré les nuits glaciales) : que demander de mieux?

Comments are closed