Le Parc National de Sajama & Oruro

Après notre escapade à Tarija on s’est rendu a Oruro et dans un incroyable parc national de l’altiplano : Sajama. Ce parc abrite 3 des plus hauts sommets de Bolivie qui culminent tous à plus de 6000m! Entre plaines désertes, sommets enneigés, alpagas, geysers et sources chaudes vous ne vous ennuierez pas!

 

Parlons un peu d’Oruro

On est pas resté très longtemps à Oruro car la ville n’a rien de fou et Camille à (encore) été malade une journée.
On a quand même été voir l’immense statue de la vierge qui domine la ville et on peut vous dire qu’on était à 4 pattes arrivé en haut! Faut dire que grimper des escaliers à 3700m d’altitude c’est pas évident…

oruro-statue-vierge
Une autre statue de la vierge (bien moins grande) se trouve au dessus de la Plaza del Folklore qui offre aussi un beau point de vue! Il y a des peintures murales qui font référence au carnaval d’Oruro, le plus célèbre du pays!

Le marché vaut le détour pour ses bonnes salteñas (sortes de chaussons fourrés à la viande) et ses milk shake! On en a pris un à 12bs et on en a eu pour notre argent. On a bien du boire 1l chacun!

 

Le Parc National de Sajama

C’est le plus vieux parc de Bolivie qui a été créé pour protéger la forêt la plus haute du monde qui se trouve sur les pentes du volcan Sajama (le plus haut sommet du pays avec 6542m). Le parc comprend aussi deux autre volcans : le Parinacota (6348m) et le Pomerape (6282m). Avant de venir dans ce parc j’avais pour idée de grimper sur un de ces volcans afin de passer la barre des 6000m. Malheureusement (ou heureusement je sais pas) il y avait trop de neige pour espérer monter sans équipement!

A votre arrivée au village de Sajama vous devrez vous acquittez du droit d’entrée au parc (40Bs).

village-sajama-eglise

La place du village

 

Que faire à Sajama?

Il y a une multitude d’activités possibles à Sajama : randonnées, baignades, ascension de volcans: on vous dit tout!

  • Le lac Huanakota : situé à 12km du village de Sajama, cette lagune peuplée de flamands roses et d’autres oiseaux est magnifique. Le cadre de l’altiplano est juste génial et la vue sur le volcan Sajama est imprenable!
    La marche est un peu chiante car on traverse uniquement les plaines sur un chemin de terre pour 4×4 mais ça vaut vraiment la peine d’y aller!

laguna-huanacota-sajama

  • Les sources thermales : à 5km du village sur la route du lac, les sources thermales du parc coûtent 30Bs. On s’y est pas arrêtés car on était crevé après être allés au lac et on s’était déjà baigné dans le Sud Lipez dans des sources similaires. Sachez que d’autres sources existent. Si vous dormez à l’Hostal Pachamama, la propriétaire vous proposera surement d’aller à ses propres sources pour 10Bs!
  • Les geysers : sur un autre sentier à 8km du village, les geysers du parc sont eux aussi impressionnants. La marche n’est guère plus intéressante mais la récompense est une fois de plus au rendez-vous! Si vous avez de la chance (et que vous êtes très patients) vous pourrez peut-être en voir un jaillir. On est resté une bonne heure en ne voyant qu’un petit jet de 50 centimètres mais bon on ne regrette en rien cette balade!

geysers-sajama

  • Lagunes : en continuant après les geysers vous arriverez à d’autres lagunes qui étaient un peu trop loin pour nous… Et vous pourrez peut-être même marcher quelques pas au Chili.
  • Ascension des volcans : les trois volcans du parc peuvent en effet faire l’objet d’une ascension. Il vous faudra du matériel (piolet, crampons) si vous comptez faire l’ascension du Sajama ou du Pomerape. Le Parinacota ne nécessite pas forcément de matériel si vous grimper à la fin de la saison sèche (septembre ou octobre). En dehors de cette période le matériel est indispensable. Sachez qu’il n’y a pas d’agence qui loue le matériel adéquat dans le parc. Il vous faudra donc organiser cette ascension avec une agence ou un guide à La Paz.
    Pour en savoir plus sur les ascensions, rendez-vous sur le site de Novo-Monde car Benoit a grimpé le Parinacota sans équipement et ça vaut vraiment le coup (vu ses photos)!

volcan-parinacota

C’est celui de gauche que je voulais grimper : le Parinacota!

De manière générale, n’hésitez pas à faire coucou au nombreux chauffeurs pour qu’ils vous prennent sur leurs routes si vous êtes vraiment fatigués! Sinon vous avez aussi l’option de louer un vélo dans le village mais on ne connait pas les tarifs…

 

Comment y aller?

Pour se rendre à Sajama il vous faudra dans un premier temps vous arrêter à Patacamaya à mi-distance entre La Paz et Oruro. Pour cela prenez un bus entre ces deux villes et demander à vous arrêter à Patacamaya (10 à 20bs).

L’unique minibus Patacamaya – Sajama part tous les jours à 13h. Attention, il peut partir plus tôt s’il est plein avant, alors on vous conseille d’être à Patacamaya pour 10 ou 11h!
Le trajet dure 2h30 et coûte 25Bs.

 

Hébergement

Nous étions hébergés à l’Hostal Pachamama qui reste selon les locaux le plus économique du village. Nous devions à la base payer 50Bs/personne/nuit mais comme la douche ne fonctionnait pas, le prix a été très légèrement rabaissé. On vous conseille de vérifier la douche dès votre arrivé car on l’a remarqué que le deuxième soir et on s’était déjà engagés du coup difficile de négocier…

Le petit déjeuner est à 15Bs mais ne comprend que du pain confiture et un café. Le repas du soir coûte 20Bs (là aussi un des moins cher du village) mais on a été un peu déçus. Entre la purée mousseline, le pain rassit et la viande dure comme une semelle on a trouvé ça un peu cher pour la qualité proposée. Mais bon, ça reste tout de même un hébergement pas cher pour ce parc!

volcan-sajama-lama

Tout pleins de lamas et alpagas partout!!

 

Je pense que vous aurez compris que ce parc est un des plus riche de la Bolivie! Il y a toute sortes d’activités à pratiquer et le cadre est simplement magique avec ces trois volcans incroyables!

11 Comments

  1. ZANTEDESCHI Martine

    Salut les petits loups,
    Je suis votre voyage de très près et du coup, je me déplace avec vous en Amérique Latine, du coup la fièvre du voyage m’a repris et je prépare une escapade en Afrique du sud pour le mois de février.
    Camille n’a visiblement pas de chance et tombe souvent malade, Joris, tu aurais du voyager avec la vieille, elle a une bonne résistance à l’étranger, bon je plaisante et je souhaite à Camille un prompt rétablissement.
    Continuez votre chemin et à bientôt de vous lire…
    Martine

    • Salut Martine, on est contents d’avoir réveiller ta fièvre du voyage 😉 L’Afrique du Sud nous attire bien aussi, bons préparatifs!
      Camille s’est bien rétablie maintenant c’est à mon tour… A bientôt!

  2. Je ne connaissais pas du tout ce parc, et je l’ai rajouté à mon itinéraire après avoir lu l’article de novo-monde également. Par contre l’ascension elle, ça sera dans une autre vie, déjà que j’ai peur d’avoir le mal des montagnes à 3000m… lool

  3. Mélanie et Vincent

    Salut les chicos!!
    Trop plaisir de relire cet article de Sajama, c’est un endroit juste trop magnifique!! :) Peut-être bien notre préféré en Bolivie!
    Si vous voulez dormir pour pas trop cher, au bureau à l’entrée du parc il faut demander la liste des hébergements. On a dormi pour 35Bs/pers. avec salle de bain privée et eau chaude (joie-bonheur!!). Par contre, la mamita ne faisait pas les repas mais on a été dans plusieurs bistrots et c’était chaque fois 15Bs pour le déjeuner et 20Bs pour le souper. Et les repas étaient très corrects, on avait toujours trop dans les assiettes! :)
    La lagune est juste superbe, vous avez trop raison!! Si on ne veut pas se taper la route, on peut passer par « les champs »! C’est super beau et on est tout près des lamas! On a fait ça pour le retour et on est allé aux eaux chaudes qui sont vraiment géniales! Pas autant qu’au Sud Lipez, mais quand même!
    On est allé aux lagunes hautes (enfin jusqu’à la 1ère, après on a eu une mauvaise aventure…) et on se dit qu’en partant tôt et en étant motivé à marcher env.10h, le tour peut se faire en une journée. Et c’est beau!! Mais attention (c’est là notre bad expérience…), il y a un champ de mines à gauche de la première lagune et à part des barbelés comme un parc à lamas, il n’y a aucune indication… Nous on a suivi le « chemin principal », on est passé par là et on avait tellement les jambes qui tremblaient quand on est sorti et que de l’autre côté on a vu « champ miné », qu’on a fait le tour du lac et on est rentré… A droite donc de la première lagune, il y a un petit sentier et c’est celui-là qu’il faut « trouver » et suivre! Mais de notre premier aperçu, on s’est dit que tout le tour devait être vraiment pas mal! :)

    • Coucou à tous les deux, merci de nous raconter votre expérience! En plus la lagune haute où vous êtes allés proche de la frontière avec le Chili peut être vraiment dangereuse avec les mines. On avait lu cette information sur le site « Conseils aux voyageurs ». Heureusement, il ne vous est rien arrivés mais quelle histoire!

  4. Salut à tous les deux,

    Merci pour cet article sur le parc de Sajama qu’on a nous aussi adoré !
    On a profité de notre passage dans le coin pour faire l’ascension du Parinacota, alors qu’on y était fin mars. Il faut des crampons pour la fin de l’ascension, mais on peut en louer à l’hôtel Sajama. Donc, si on veut faire l’ascension pour pas cher, c’est possible de s’organiser depuis le village de Sajama. (Ils louent aussi des chaussures, manteaux, bâtons…, mais n’ont pas un choix fou, surtout pour les grandes pointures). On a eu la chance de faire l’ascension avec Ignacio, qui est guide à La Paz mais était de passage à Sajama à ce moment-là : il est très compétent, on le recommande chaudement (mais je pense que Mario, le guide conseillé par Benoît de Novo-Monde est très bien aussi).
    Niveau logement, on était à l’hôtel qui se trouve entre l’hostal Pachamama et l’hôtel Sajama (et dont j’ai oublié le nom) et on a payé entre 30 et 35 Bvs par personne selon les nuits, avec salle de bain privée et eau chaude. Je crois que les prix sont à peu près les mêmes dans tout le village, sauf l’hôtel Sajama qui est plus cher.
    On est montés aux lagunes hautes sans savoir qu’il y avait des mines (vous nous l’apprenez). On est allés jusqu’à la deuxième lagune puis on a fait demi-tour, alors qu’on aurait certainement mieux fait de faire le tour complet…
    Dernière chose, il me semble que le prix du parc avait augmenté de 40 à 100 Bvs quand on y était.
    En tout cas, tout comme vous, on recommande chaudement ce parc et encore plus l’ascension du Parinacota, qui restera une expérience inoubliable !

    • Salut Myriam!
      Merci pour votre retour, ça ne pourra qu’aider de futurs voyageurs. On vous envie tellement d’avoir pu grimper le Parinacota, ça doit être génial!
      Pour les lagunes hautes, j’avoue qu’il n’y a pas beaucoup de personnes qui connaissent l’existence de ces mines. Peut-être que la région a été déminé depuis notre passage si vous n’avez pas vu de panneau…
      Profitez bien de votre trip!!!! 😀

  5. Salut tout le monde!
    mmm, ça donne des fourmis dans les jambes tout ça! merci de partager vos expériences!
    Du coup si on choisit le parc de Sajama plutôt que Lauca, il n’y a plus d’intérêt à passer à Putre si?
    Savez vous comment rejoindre un grand axe depuis Sajama pour entamer le trajet de retour vers Santiago?
    Combien de temps cela pourrait il prendre de redescendre tout ça en bus à votre avis?

    • Salut Lucie!
      Si tu viens du Chili sans passer par la Bolivie je pense que le plus rapide sera de passer par Putre et de traverser le parc Lauca. En Bolivie les routes sont pas géniales et les trajets longs… Si tu es en Bolivie il faut te rendre à Patacayama (entre Oruro et La Paz) pour aller à Sajama.
      Depuis Sajama pour aller à Santiago je pense qu’il vaut mieux traverser au Chili jusqu’à la route 5 vers Arica où tu trouveras de nombreux bus pour Santiago! Si tu prévois de marcher près de la frontière entre Lauca et Sajama reste bien sur les chemins car il reste des champs de mines dans le secteur.
      Sinon je pense qu’il faut compter dans les 36 heures environ. Le stop marche bien au Chili mais là il faudra voir plus large 😉

    • Salut,
      Je ne sais pas du tout si ça peut t’aider mais, de notre côté, on est arrivés à Sajama depuis Arica. On a pris un bus à Arica (sans doute en direction de La Paz, mais je ne suis pas sûre) et on est descendus au lago Chungara, dans le parc de Lauca, parce qu’on voulait camper là. Je pense que tu peux prendre le même bus mais, au lieu de t’arrêter, continuer et traverser la frontière puis te faire déposer au croisement avec la route qui va à Sajama (de là, on avait trouvé facilement un taxi pour rejoindre le village). Si tu veux faire le trajet dans l’autre sens, j’imagine que c’est à peu près la même chose, à condition de pouvoir prendre un bus « en cours de route » sur la route principale qui va de Sajama à la frontière (et qui se trouve à 12 km du village ; pour la rejoindre, je pense qu’il y a moyen de s’arranger avec quelqu’un du village).
      Si jamais ça t’intéresse, voici le récit de notre traversée : https://lesmezzarobertautourdumonde.wordpress.com/2016/10/03/de-san-pedro-de-atacama-chili-a-sajama-bolivie-une-petite-epopee/
      Une dernière info si tu viens du Chili : change ton argent au Chili, il n’y a pas de distributeur à Sajama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>