Premiers pas au Pérou : la côte Sud

Une fois nos copains français retrouvés, on est partis assez rapidement de Lima en direction de la Côte Sud, un joli programme en perspective!

 

La touristique Paracas

Première étape au Pérou qui nous en a mis pleins les yeux mais aussi déçus sur certains points. 
Au programme : bateau autour des îles Ballestas et visite de la réserve naturelle de Paracas.

Les îles Ballestas

On a vraiment adoré le tour en bateau qui nous a permis de découvrir différents animaux dans leur habitat naturel (lions de mer, pélicans, manchots, etc.). Par contre, j’avais un peu l’impression de les déranger, les bateaux passent vraiment près des animaux. On est un peu divisés concernant l’impact du tourisme sur les iles Ballestas : si c’était à refaire, je pense qu’on ne renouvellerait pas.

islas-ballestas

Informations :
Dans le guide, il est conseillé de réserver un jour à l’avance le tour, nous l’avons fait mais je pense qu’au dernier moment c’est toujours possible. Sinon, les bateaux partent principalement à 8h et 10h (il fait bien moins froid à 10h)! Concernant le tarif, nous avons payé 30S/personne. 
Il faut rajouter au prix une taxe d’entrée au port de 3S et une taxe d’entrée au parc national de 15S (iles Ballestas + réserve naturelle). Vous pouvez aussi ne prendre que la réserve ou que l’île pour un prix légèrement inférieur (10S).
La réserve naturelle de Paracas

L’après-midi, nous voulions partir en vélo dans la réserve naturelle de Paracas mais à force de se renseigner, on a fini par comprendre qu’on aurait pas assez de temps (il vaut mieux prévoir la journée). En plus, pour le même prix que la location d’un vélo, on pouvait y aller en voiture. On a pas hésité longtemps car le soir on devait absolument partir en direction d’Ica.

En à peine 2 minutes de voiture, on s’est retrouvés en plein milieu d’un désert avec des falaises vraiment jolies. 

reserve-naturelle-paracas

Pour faire ce tour en voiture ou en vélo, nous n’avions rien réservé et il y avait de la place de partout! Le tarif était de 20S/personne.

 

Sensations fortes à Huacachina

Dès le lendemain on s’est rendus à Huacachina à quelques kilomètres d’Ica. C’est une oasis posée en plein milieu des dunes de sables géantes. On a vraiment adoré le cadre!

huacachina-dunes

Les principales activités sont liées aux dunes. Vous pourrez par exemple faire un tour de buggy dans les dunes ou encore vous essayez au sandboard : surf sur sable.

Dès votre arrivée dans une auberge, on vous proposera surement un pack comprenant la nuit et un tour de buggy. On a trouvé ça un peu cher donc on s’est limités au sanboard (5S pour 1h de location de planche).

Comme on avait jamais fait de snowboard on descendait assis ou allongés sur les planches mais les sensations sont quand même au rendez-vous!

En mode : "je me la pète"

En mode : « je me la pète »

On vous conseille de ne pas prendre plus de 2h de location car après chaque descente, remonter sa planche dans le sable ça crève plutôt pas mal!

Pour vous rendre à Huacachina vous devrez prendre un taxi depuis Ica (6-7S).

Un aperçu de notre première descendre avec une petite gamelle :

 

Déception à Nazca

A notre arrivée à Nazca, on a eu l’impression bien plus qu’ailleurs d’être considérés comme des portefeuilles vivants! Les tour-opérateurs nous ont sauté dessus et essayaient de nous amadouer en parlant français… Bref, si l’on rajoute à ça la tempête de sable qui nous suivait depuis Ica. On a vite laissé tomber et on est partis en direction de la prochaine étape : Arequipa. 

Ca encore c’est toute une histoire : une fois la décision prise que nous ne resterons pas la nuit à Nazca, il a fallu trouver un bus pour Arequipa mais toutes les compagnies n’avaient plus de place dans l’immédiat.

Joris a rencontré un mec dans la rue qui lui a dit qu’il avait un bus… Du coup on a suivi ses indications avec tout notre barda mais on s’est vite rendus compte que le mec essayait de nous emmener à l’écart de la ville pour (surement) nous dépouiller. Heureusement, on a vite fait demi-tour et on a continué nos recherches un peu secoués. 

Par chance, un bus venant d’Ica qui faisait une pause à Nazca avait tout juste 5 places dans son bus. On a grimpé dedans sans même chercher à comprendre. On avait juste envie de partir de cette ville!

 

Transports

Lima – San Clemente (3h30 – 27S/personne) : Pour voyager vers le sud de Lima nous avons pris un bus de la compagnie Soyuz. Allez directement au terminal (il y a des bus toutes les heures) car les tarifs sur Internet sont exorbitants!

San Clemente – Paracas : (30min – 9S/personne) : Les bus qui vont vers le sud depuis Lima ne vous arrêteront pas directement à Pisco ou Paracas. Prenez un taxi au terminal pour aller dans la ville ou directement à Paracas, il y a aussi des collectivos.

Paracas – Croisement de la Panamericana (15min – 8S/personne) : Pour poursuivre votre route, demandez à un taxi de vous déposez à l’embranchement de la Panamericana pour essayer d’attraper un bus qui va vers votre destination!

Croisement de la Panamericana – Huacachina (1h – 22S/personne) : On a du faire ce trajet en taxi car après avoir attendu 1h en levant la main à tous les bus, aucun n’avait de place et il y avait de plus en plus de monde. En plus les bus s’arrêtaient parfois plus loin pour prendre des péruviens donc ça nous a gavés… Heureusement, on était 5 on a pu diviser le prix pour que ça revienne à peu près au même!

Huacachina – Ica (15min – 3S/personne) : en taxi uniquement, comptez 6 ou 7S pour un couple.

Ica – Nazca (3h – 12S/personne) : encore avec la compagnie Soyuz qui n’est pas chère et à l’heure!

 

Logements

Paracas : Soler Backpackers est une très bonne adresse! Les chambres sont propres, le patron est super gentil et vous donnera pleins de conseils pour visiter les environs! Il vous proposera surement un tour de  bateau pour moins cher que les agences. La nuit est à 25S/personne on ne peut que recommander!

Huacachina : On se rappelle plus du nom mais c’est un des moins cher qu’on ait trouvé. Les autres hôtels se gavent pas mal dans l’oasis… Lorsque vous arrivez en taxi, allez à l’opposé du centre, après avoir traversé une petite place avec des escaliers vous y serrez! Tarif : 25S/personne.

happy-travel

 

Même si on a vu pleins d’animaux et des paysages sympas, la côte sud du Pérou nous laissera un souvenir mitigé. Peut-être un peu trop touristique à notre goût. C’est aussi surement parce qu’on vient de Bolivie où on se faisait pas sauter dessus à chaque coin de rue pour nous vendre je ne sais quoi… En plus les services promis pour vendre leurs produits ne sont pas forcément au rendez-vous le moment venu.

6 Comments

  1. C’est compréhensible que vous ayez eu ce ressenti!
    Par contre Huacachina, c’est dingue, on dirait vraiment qu’on a posé la ville là en plein millieu!

  2. Mélanie et Vincent

    Huacachina ça a vraiment l’air magnifique! :) Et la côte aussi!

  3. Super périple, merci pour le partage de toutes ces infos ! Vous me donnez envie de retourner dans le coin pour découvrir Huacachina et Paracas.
    Bon, et sinon il faudra que vous retourniez à Nazca un jour, les lignes valent quand même le détour :-)

    • C’est vrai que Huacachina et Paracas sont jolies même si ce ne sont pas non plus des incontournables pour nous.
      Nazca on a hésité mais comme on était en tour du monde avec un budget serré, ça faisait trop cher de toute manière!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>