Le magnifique parc Torres del Paine

Nos aventures en Patagonie se terminent avec la visite du mythique parc Torres del Paine! Deux jours pendant lesquels on a pu découvrir un des plus beaux sites naturels du pays, voire d’Amérique du Sud!

La vue des tours de loin

La vue des tours de loin

 

Les randonnées

Il y a deux circuits principaux qui permettent d’avoir un très bon aperçu du parc. Malheureusement, avec mon mal de cheville et notre manque de temps, on a préféré ne pas se lancer… Avec regrets car après coup, je pense qu’on aurait pu le faire. Mais bon, ça nous « obligera » à revenir!

La randonnée la plus prisée est celle du W qui passe par le lago Grey et son glacier, la vallée de los franceses et bien sur les fameuses tours! Elle dure de 4 à 6 jours pour 76km. Pour plus de renseignements à ce sujet, on vous conseille d’aller lire l’article de Novo Monde qui, comme d’habitude, explique très bien le trek!

L’autre boucle (le O) est beaucoup plus longue mais moins prisée. Elle comprend le W plus un tour complet du parc côté nord. Comptez 7 jours au minimum. Attention, cette partie n’est pas régulièrement ouverte!

Pour toute savoir sur le parc, je conseille d’aller voir le site de la CONAF consacré à Torres del Paine. Pleins d’informations sur les ouvertures et fermetures des circuits, sur les campings, les refuges, etc.

 

Nos randonnées à la journée

Avant d’arriver au parc Torres del Paine, nous avons beaucoup hésité à nous lancer dans le trek du W. Le problème était la malléole à Joris qui nous avait fait des siennes quelques jours auparavant en Argentine et lui faisait très mal. Après réflexion, nous avons préféré ne pas tenter le diable en profitant de randonnées à la journée.

Quand nous sommes arrivés le premier jour, le temps était assez dégagé. On a donc décidé d’aller directement aux tours pour ne pas les rater. L’aller retour fait 9km aller pour 800m de dénivelé positif. C’est un aller-retour donc on monte et on redescend tout par le même chemin. 

randonee-torres-del-paine-montagne

Le paysage pendant la montée, ça motive!

La première partie de la montée est assez régulière jusqu’au premier refuge, la deuxième jusqu’au camping gratuit est agréable car elle passe dans une foret. Par contre, la dernière montée est tout simplement fatale, ça monte vraiment et il vaut mieux y aller doucement car c’est très caillouté! Mais la récompense est franchement au rendez-vous, surtout quand les nuages ne sont pas de la partie. 

los-torres-del-paine

Si vous avez de la chance, vous pourrez observer les condors qui rodent à cet endroit. Il doit y en avoir 3 ou 4 et ils passent parfois assez bas, un magnifique spectacle!

Pour le retour, ce n’est que de la descente donc ça reste agréable. Nous comptions reprendre une navette afin de dormir au camping Pehoé qui bénéficie d’une magnifique vue sur le massif mais nous avons raté la dernière navette… Nous avons donc dormi au camping à coté de l’hôtel au pied des tours où nous avions laissé nos sacs à dos pour la journée. L’avantage de ce camping est qu’il est plutôt bien abrité du vent.

Le deuxième jour, nous avons pris la navette pour aller jusqu’au départ du bateau à Pudeto. Enfin, c’est ce qu’on aurait du faire si on avait mieux regarder les horaires (le stop nous a encore sauvé)! De là, il y a une petite marche d’1h30 aller-retour qui conduit à une cascade au débit impressionnant, puis au bord du lac Nordenskjöld qui permet d’avoir une vue sur une bonne partie du massif.

rando-torres-del-paine

On était juste devant los cuernos, une vue emblématique du parc! Les glaciers se voient aussi très bien et les blocs de glaces qui s’en détachent tombent avec fracas dans les précipices! On a eu la chance d’en voir tomber trois, je ne sais pas si c’est habituel mais en tout cas c’est impressionnant!

vallee-de-los-franceses

Il y a aussi une ballade au lac Pehoe qui permet d’avoir une vue plus lointaine. On ne l’a pas faite par manque de temps. Normalement, le bus ne s’y arrête pas mais vu que c’est sur son chemin vous pouvez toujours lui demander. C’est d’ailleurs à cet endroit qu’il y a le camping Pehoé!

Ah oui, vous verrez pleins de guanacos au bord de la route. Ces animaux font partie de la même famille que les lamas. Ils ne sont vraiment pas peureux et sont tous mignons. Parfois, il y en a qui se pose en haut des collines en mode Roi Lion, ils font trop rire!

guanaco-torres-del-paine

 

Comment s’y rendre?

La ville la plus proche pour explorer le parc Torres del Paine est Puerto Natales, à environ 200km. Des bus partent tous les jours vers le parc à 7h30 et 14h30 et le trajet dure 2h30 pour arriver à l’entrée. Le tarif est normalement de 15000CH/personne pour un aller retour, mais grâce à notre hôtelier, on a pu l’avoir à 12000CH!

Le bus s’arrête à trois endroits différents dans le parc : 

  • L’entrée principale : où vous devrez vous inscrire au registre, payer l’entrée au parc qui n’est pas donnée (18000CH/personne) et regarder une petite vidéo! De ce point vous pouvez prendre une navette à 2800CH/personne aller simple qui vous emmène 7km plus loin au début de la randonnée qui monte aux célèbres tours (et au début du W)!
  • Pudeto : d’où vous pouvez prendre le bateau qui traverse le lac Peohe pour se rendre de l’autre côté du W (suivant de quel côté vous souhaitez commencer). Il y a aussi une petite marche d’1h30 aller-retour pour avoir une vue sur une belle cascade et le massif entier.
  • L’administration : cet arrêt n’a pas d’autre intérêt que d’éviter de prendre le bateau, mais cette option vous rajoutera 7km de marche pour rejoindre le W!

A savoir : 
Le prix du billet comprend l’aller-retour au parc depuis Puerto Natales, mais il permet aussi de se déplacer dans le parc. Admettons que vous vous arrêtiez aux tours un jour, vous pourrez aller jusqu’au lac Pehoe gratuitement le lendemain avec la même compagnie de bus. Il y a deux bus par jour dans les deux sens avec des horaires différents!

 

Hébergement

A Puerto Natales, on vous conseille l’Hostel Donde Kike : un propriétaire très sympathique, des chambres toutes neuves, un chauffage super bien et il est même possible de louer du matériel de camping! Le tout pour 20000CH/chambre double!

Pour ce qui est de Torres del Paine, ce n’est pas la même histoire… tout est super cher! Trois types d’hébergement :

  • Les refuges : qui sont en fait des hébergements assez chers. Il est possible d’y louer du matériel de camping. Prix : à partir de 30000CH/personne.
  • Les campings : qui sont bien équipés mais chers pour ce genre d’hébergement. C’est l’option que nous avions choisi car on peut y prendre une bonne douche chaude après les journées de marche! Prix : 7500CH/personne.
  • Les campements : qui appartiennent à la CONAF et qui sont gratuits (il y’en a très peu). Il n’y aura par contre presque pas d’équipements sur place…

Prêt à vous lancer?!

Prêts à vous lancer?!

 

Malgré notre manque de temps, on a tout de même adoré ce parc. On regrette un peu de ne pas avoir tenté le W car avec les conditions qu’on a eu, c’était largement faisable! Ce qui est sur, c’est qu’on y reviendra pour apprécier une nouvelle fois la beauté de la Patagonie chilienne qui, pour nous, atteint des sommets à Torres del Paine!

8 Comments

  1. Magnifiques photos bisous

  2. Ah la la… fabuleux ces paysages ! Comment ne pas aimer la randonnée dans un tel environnement ?

  3. Qu’est ce que beau! Vraiment sublime! J’adore le guanacos-roi lion mdr
    Du coup le prix de l’entrée au parc c’est pour une durée déterminée?

  4. Halala, vraiment trop magnifique!!! Comme on en avait parlé, peut-être pour le voyage de noce!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>