Les vaccins pour un tour du monde

La question des vaccins est importante surtout quand on part en tour du monde. Ca demande un peu de préparation et d’anticipation. Pour chaque projet les besoins seront différents. Dans cet article, on vous explique nos choix par rapport à notre itinéraire. Par contre, on ne s’attardera pas sur les caractéristiques des maladies, c’est déjà assez démoralisant de se faire pleins de piqures, on ne va pas en rajouter! ;).

 

Est ce vraiment utile de se vacciner? 

En fait, ça dépend de vous, de votre itinéraire et de votre vision des vaccins.
Certains sont obligatoires pour passer les frontières comme la fièvre jaune (les pays d’Amérique du Sud et surtout d’Afrique sont concernés), vous n’aurez pas bien le choix à part vous si vous souhaitez vous faire refuser l’entrée sur le territoire. Par contre de manière générale les vaccins restent conseillés mais ne sont pas obligatoires.

De manière générale, les vaccins sont utiles car ils vous permettent de vous prémunir de certains maladies qui vous embêteraient plus qu’autre chose pendant votre voyage.

A noter : certains vaccins sont eux obligatoires en France. C’est le cas des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Du coup, pour ceux là on était déjà vaccinés!

 

Où s’adresser pour se faire vacciner? 

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez vous adresser à différents interlocuteurs : 

votre médecin généraliste : il pourra vous prescrire une ordonnance en vous conseillant sur les différents vaccins en fonction de votre itinéraire. Le problème c’est que certains ne sont pas spécialisés dans ce domaine et refusent de faire certains vaccins (c’est du vécu).

le centre de vaccination : de manière générale, ces médecins sont spécialisés dans ce domaine. Ils pourront vous administrer tous les vaccins. Par contre, s’ils n’ont pas les vaccins en stock, des frais d’injection seront à rajouter dans votre budget. Ils peuvent vous conseiller sur d’autres sujets comme le paludisme.

l’hôpital : nous avons lu sur certains blogs que certains hôpitaux proposent des vaccins à des prix bien inférieurs. Cependant, on a appelé tous les hôpitaux aux alentours et ils nous ont tous réorientés vers le centre de vaccination…

 

Quels vaccins?

L’hépatite A et B : Pour ceux-là, il est possible de tester son immunité au lieu de se faire vacciner pour rien. Avant notre voyage au Vietnam en 2012, j’avais déjà été vacciné pour la B et j’étais plus qu’immunisé. Je n’ai fait qu’un vaccin pour la A. Par contre, Joris a du tout reprendre depuis le début…

hepatite-a-vaccin

hepatite-b-vaccin 

Le méningocoque A, C, Y et W135 : Alors celui là, je n’en avais jamais entendu parler, je ne savais même pas qu’il était recommandé en France (uniquement la C pour les moins de 24 ans), alors que sur la carte la région n’a pas l’air très risquée… Bref, c’est surtout l’Afrique et un peu l’Amérique du Sud, donc j’ai pris mes précautions et je l’ai fait. Je pense d’ailleurs que c’est celui qui a été le plus douloureux (je suis restée clouée au lit le lendemain).

meningite-vaccin

 

La fièvre jaune : Cette maladie grave est transmise par le moustique. La liste des pays qui se trouvent dans notre itinéraire n’inclue pas de pays imposant ce vaccin. Mais vu que la liste évolue et notre itinéraire aussi. On préfère être sur pour ne pas se fixer des limites inutilement. 

fièvre-jaune-vaccin

 

L’encéphalite japonaise : Beaucoup de voyageurs hésitent à faire ce vaccin pour son prix. Mais quand on en a lu un peu plus, ça n’a fait qu’un tour dans notre tête! Lisez plutôt : Vous avez 1/3 de chance (plutôt de malchance) d’avoir de graves séquelles, 1/3 de chance de finir dans le coma et 1/3 de chance de mourir. Et vu que c’est encore un satané moustique qui transmet cette maladie et qu’il m’adore. Je n’ai pas réfléchi bien longtemps… Il ne faut pas oublier de faire le rappel 2 ans après les premières injections.

encéphalite-japonaise-vaccin

 

La rage : C’est le vaccin pour lequel on a le plus hésité. En fait, ce n’est pas réellement un vaccin, c’est-à-dire que si on se fait mordre, on empêche pas la maladie de nous atteindre. On gagne juste 7 jours pour aller dans un hôpital digne de ce nom et on diminue le nombre d’injections en cas de contamination (plus que 2). On a préféré jouer la sécurité parce que si on est dans un coin perdu, on préfère avoir une marge pour se faire soigner correctement contre cette grave maladie. En plus, j’ai peur des chiens et c’est souvent moi qu’ils viennent embêter, alors je préfère…

A noter : le médecin du centre de vaccination nous avait fait une ordonnance pour que notre médecin généraliste puisse nous l’injecter et que ça ne nous compte pas de frais d’injection. Mais celui-ci a refusé pour un motif qu’on a pas trop compris. Donc ça nous a rajoutés 48€ en plus dans le budget….

rage-vaccin

 

La tiphoïde : On a pas vraiment hésité à le faire surtout qu’il s’applique pour des séjours de longue durée en Asie. Comme d’habitude, on a joué la carte sécurité mais celui-ci est quand même bien recommandé.

typhoide-vaccin

 

Notre choix : 

vaccin-aie-aiePour ma part, j’ai choisi de me vacciner pour tout. Certains étaient déjà fait comme le DTP ou l’hépatite B, du coup ça diminue un petit peu la liste mais pas le budget car ils sont remboursés par la Sécurité Sociale. Renseignez-vous avec votre mutuelle car certaines proposent un forfait de prise en charge, c’est toujours intéressant.

Joris a par contre hésité pour l’encéphalite japonaise mais s’est résigné à le faire vu les risques, il a donc fait tous les vaccins cités sauf le méningocoque. Au final, celui-ci n’est pas du tout obligatoire par rapport à notre itinéraire mais on ne sait jamais si on vient à le modifier.

Après coup, on peut vous dire que certains vaccins sont réellement fatigants, on vous conseille de ne pas trop prévoir d’activités physiques après vos journées de vaccination. Vous verrez que certaines passent ni vu ni connu, alors que d’autres vous feront vraiment souffrir.
A noter : il est conseillé de ne pas boire d’alcool sept jours après ces vaccins car le foie en prend un coup (après on fait comme on veut).

On vous a préparé un petit tableau récapitulatif avec les informations essentielles : 

 

Au final, le budget total pour les vaccins s’élève à 968,40€. Autant dire que c’est réellement à prendre en considération. Mais bon une fois que c’est fait, on est tranquille et contents que ce soit fini surtout 😉

20150513_113131

Et vous, plutôt pro-vaccin ou anti-vaccin? 

5 Comments

  1. Pensez à prendre une seringue à venin pour les éventuelles piques de serpents

  2. ok merci pour les bons conseils cela sert pour éviter toutes imprudences !

  3. Super bien fait votre article ! ça nous aide à choisir les notres qu’on va commencer à faire très bientôt :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>