Le bilan de nos 26 jours au Cambodge

Le Cambodge nous a très agréablement surpris! Après 3 semaines et demies passées sur place, on en demande encore! Entre les temples d’Angkor, les plages sublimes et les régions sauvages, il y a vraiment de quoi faire. 

 

Rappel de notre itinéraire

carte-cambodge-bilanAprès la Birmanie et quelques jours de repos à Bangkok nous avons pris la route vers le Cambodge! Le passage de frontière n’était d’ailleurs pas de tout repos.

Une fois cette petite épreuve passée, Siem Reap (4 jours) et les temples d’Angkor nous ont enchantés. Ils sont tout simplement impressionnants, magnifiques, intemporels, grandioses, que dire de plus! Ce site est à la hauteur de sa réputation, à visiter de toute urgence pour en prendre pleins les yeux!

Un bus de nuit plus tard et nous voilà dans la région côtière de Kep et Kampot (3 jours). Ces deux villes sont célèbres pour leur spécialité culinaire, la première pour son crabe, la seconde pour son poivre. On aura gouté un crabe de Kep au poivre de Kampot pour combiner les deux!

En longent la côte, on a atterri à Koh Rong (7 jours), une île paradisiaque. Les plages sont parmi les plus belles qu’on ait vu jusque là! Nous avons aussi visité Koh Rong Samlom (une île voisine) qui est encore plus belle.

Direction Phnom Penh (4 jours), la capitale du pays, pour y découvrir la triste Histoire que le pays a traversé dans les années 70 avec le régime des khmers rouges. On en a aussi profité pour aller voir un très beau spectacle de danses traditionnelles!

Pour finir, le Mondolkiri (4 jours) a été une étape grandiose sur notre route vers le Laos. En scooter dans cette région reculée, nous avons découvert des cascades magnifiques et de jolis paysages. On en a aussi profité pour passer une journée dans un sanctuaire avec deux éléphants, un moment magique qu’on est pas prêts d’oublier!

 

Le petit résumé en vidéo de nos visites au Cambodge (n’oubliez pas de vous abonnez à notre chaine Youtube):

 

Le budget

Pour le budget, nous avions prévu 19€/jour/personne. On avait peur de ne pas respecter car le visa est à 30$ et les temples d’Angkor à 40$, pas facile à amortir ces deux dépenses! Finalement ça s’est bien passé car on est à 18,5€/jour/personne!

Il faut aussi préciser qu’on est restés 4 jours à ne rien faire sur Koh Rong et 2 à Phnom Penh! Quand on fait des journées comme ça, le budget descent rapidement.

Dans ce qui nous a couté cher en plus du visa et des temples d’Angkor, il y a la journée avec les éléphants (40$/personne) et le spectacle de danses à 15$/personne. Précisons qu’au Cambodge, presque tout est libellé en dollars US, et ils s’arrangent bien.

On s’est un peu privés sur la nourriture en mangeant plus souvent des nouilles instantanées. Mais bon, après la Birmanie, on en avait trop marre de manger des nouilles sautées et du riz frit donc ça tombait bien. 

Côté activité, aucune privation! On a visité ce qu’on voulait, en prenant le moyen de transport qu’on voulait! Il faut bien que les petites privations servent à quelques chose et on préfère profiter à fond des attractions plutôt que de bien manger.

 

Le graphique de nos dépenses avec un taux de change moyen de 1€=1,09$.

budget-graphique-cambodge

Exemples de dépenses

Une bouteille d’eau : 0,5$.
Une bière : 0,5$ la pression et 1$ la canette.
Un coca : 0,75$.
Un plat de riz ou de nouilles : à partir de 1,5$.

Notre repas le moins cher : 1$ le sandwich à Koh Rong.
Notre repas le plus cher : 12$ à Kep pour l’assiette de crabe.

Notre nuit la moins chère : 5$ au Sovankiri Guest house (Sen Monorom – Mondolkiri).
Notre nuit la plus chère : 13$ au Siem Reap Pub Hostel (avec piscine).

Une journée de location de scooter : 10$ à Siem Reap, 5 à 7$ dans le reste du pays.

Frais bancaires pour un retrait : 5 à 6$ selon les banques.

Toutes les banques prennent des frais au Cambodge sauf la Maybank. Nous avons essayé celle de Phnom Penh et en effet, aucune commission! La Canadia Bank prend désormais des frais contrairement à ce qu’on avait pu lire.

 

Les transports

Les transports au Cambodge on un rapport qualité/prix catastrophique! On ne peut pas dire que ça soit très cher, mais les services fournis sont de tellement mauvaise qualité…

Petit résumé des grandes lignes : 

Siem Reap – Kampot : 15h en bus de nuit (avec changement à Phnom Penh au petit matin) pour 15$.
Sianoukhville – Phnom Penh :
5h en bus local de jour pour 5$.
Phnom Penh – Mondolkiri :
6h30 en minibus pour 11$, très inconfortable.
Mondolkiri – Stung Treng (frontière Laos) :
7h pour 10$ avec un changement à Kratie. Le pire de tout : 25 personnes (2 à la place du conducteur) et une moto dans un minibus avec 11 places c’est vraiment trop…

On conseille quand même le bus qui a toujours été mieux que le minibus niveau confort. Même les bus locaux sont bien mieux que les minibus modernes où on est entassés comme du bétail… Après, on a pas testé les bus VIP mais c’était quand même plus cher donc on s’est abstenus. 

Le trajet Kampot – Sianoukhville n’est pas indiqué car nous avons tenté le stop, une catastrophe! On a attendu un moment en plein soleil, tout ça pour qu’un taxi nous prenne gratuitement. Il n’y a eu aucun échange et j’ai détesté! C’est vrai qu’on peut faire de belles rencontres mais quand on ne parle pas la langue et que ce n’est pas dans la culture du pays, c’est quand même difficile!

Sinon pour se déplacer dans une région, le scooter est parfait! Nous en avons loué un à Siem Reap (10$/jour), Kampot (5$) et au Mondolkiri (6$).

 

Les hébergements

Contrairement à la nourriture, les hébergements sont bon marché au Cambodge. On trouve partout des chambres doubles à moins de 10$ la nuit. La qualité est variable comme partout mais on est plutôt bien tombés dans l’ensemble!

Si vous avez un peu plus de budget, les hôtels avec piscine commencent à environ 12$/double, vraiment un bon plan!

Nos meilleures adresses :

  • Pub Hostel à Siem Reap : Un hôtel avec piscine, ce qui n’est pas de trop vu la chaleur! Le personnel est sympa et les chambre climatisées très propres. Nous avions payé 13$/nuit pour la double.
  • Tyty’s Guest House à Koh Rong : Sur la gauche du ponton principal, cette auberge est un peu à l’écart du bruit des bars. Les chambres doubles commencent à 10$.
  • Royal Guest House à Phnom Penh : Personnel très sympa et belles chambres avec ventilateur et wifi qui marche bien pour 7$!

 

Les loisirs

Comme je l’ai dit plus haut, Angkor (40$), le spectacle à Phnom Penh (15$) et la journée avec les éléphants (40$) nous ont coutés chers. Pour le reste, c’est assez raisonnable comme les musées de Phnom Penh à 6$ chacun et d’autres petites dépenses dans le même style comme des temples, des cascades et autres.

 

Obtention du visa

Le Cambodge délivre des visas à l’arrivée pour 30$. Ce visa est valable 30 jours à partir de votre date d’entrée sur le territoire.

Si vous préférez, vous pourrez aussi faire votre visa dans une ambassade à l’avance, un bon moyen d’éviter de possibles arnaques au passage de la frontière terrestre.

 

Gastronomie

La diversité des plats cambodgiens est bien présente mais je pense qu’on ne l’a pas appréciée à sa juste valeur! On a quand même gouté quelques plats typiques et très servis dans le pays :

  • Amok : Une sorte de curry jaune dans lequel baignent des patates, des carottes, des oignons et souvent du poisson. Il est servi avec du riz, j’ai adoré!
  • Lok Lak : Du boeuf émincé cuit dans une sauce délicieuse! Encore une fois avec un plat de riz pour compléter!
  • Crabe de Kep au poivre de Kampot : Le mélange de ces deux spécialités est un véritable délice!
  • Sticky rice : De petites échoppes vendent sur un barbecue du riz gluant à la banane cuit dans des feuilles de bananier. Délicieux!

Les salades de fruits étaient souvent très bonnes, notamment à Koh Rong, on en prenait tous les soirs!
Camille a aussi trouvé sa glace faite à partir de lait. On vous a mis la vidéo qui sera plus parlante que des explications :

On aura finalement pas goûté les insectes (enfin jusqu’au Laos, ah ah ah)… Il parait que les cambodgiens aiment bien mais on a vu que des stands pour touristes, on a préféré s’abstenir.

Quelques bonnes adresses aux quatre coins du pays :

  • Kimly à Kep : Un peu cher mais parfait pour gouter au délicieux crabe de la région.
  • Bel épi à Kampot : Une boulangerie qui fait des viennoiseries et du pain délicieux.
  • Amazing Happy Pizza à Phnom Penh (172 Street) : Une variété de plats bon marché incroyable!

On se rappelle plus du nom mais à Siem Reap, juste en face de la Vattanac Bank se trouve un petit restaurant bon et pas cher, une bonne adresse pour les petits budgets!

 

La langue

Quelques mots clés pour se débrouiller en arrivant au Cambodge (en phonétique) :

Bonjour : Suo Sadaï.
Merci : Aw Koun.
Oui : Baat (pour un garçon), Jaa (pour une fille).
Non : Te.

 

Quelques trucs qui nous ont marqués

Avant de se rendre dans un pays, nous lisons toujours les pages consacrées à l’Histoire et à la culture de notre Lonely Planet! Celle du Cambodge n’est pas vraiment heureuse… Nous avons pu le découvrir plus en détail à Phnom Penh lors de nos visites.

Malgré cela, les gens sont très souriants au Cambodge! Ils sont très blagueurs et prennent tout avec le sourire, même quand on refuse un tuk-tuk! C’était super agréable et c’est aussi pour ça qu’on a tant aimé ce pays.

En parlant de bonheur, je ne sais pas si on était dans une période particulière mais il y avait pleins de mariages! Le principe est simple : ils installent une grande tente au beau milieu de la rue (quitte à la boucher) et font la fête! On en a vu tous les jours, du lundi au dimanche ce qui était plutôt étonnant.

Le Cambodge a aussi gardé quelques traces de l’époque coloniale. Les bornes kilométriques sont rouges et blanches comme chez nous et certains panneaux sont écrits en français. On a notamment vu la « Gendarmerie de Sianoukhville » ou le « Lycée de Kep ». A Siem Reap, l’avenue principale qui mène à Angkor s’appelle le « Boulevard Charles de Gaulle »!

Il y a aussi quelques bonnes boulangeries où les voyageurs en manque du pays pourront s’offrir quelques viennoiseries ou une bonne baguette à la française!

Comme souvent dans ce genre de pays, l’environnement n’est pas la première des préoccupations. Tout est très sale, même les plages. Les fleuves, n’en parlons pas… nous avons rencontré une française qui s’était baigné dans un fleuve près de Phnom Penh, elle est ressortie avec les jambes rouges écarlates…

 

Avant de se rendre au Cambodge, nous n’avions pas vraiment préparé notre périple. Le pays nous attirait sans plus car on le percevait comme très touristique. Au final, on a adoré, c’est même notre coup de coeur d’Asie pour le moment!
La diversité est tout simplement incroyable : on passe des temples d’Angkor aux plages paradisiaques du sud, de la triste ville de Phnom Penh à la nature sauvage du Mondolkiri, bref il y en a pour tous les goûts! En plus avec des habitants sympathiques, souriants et toujours prêts à partager, c’est un plaisir d’y passer quelques semaines!

12 Comments

  1. Beau bilan, hyper complet… Il faudrait vraiment que je m’attèle à ce genre d’article. Beau boulot en tout cas bravo à vous.

  2. Le Cambodge est un pays que nous aimerions beaucoup visiter dans les prochaines années et justement en arrivant par la Thaïlande. Je garde précieusement le lien de votre article pour le ressortir en temps voulu 😉

    • Un de nos pays coup de coeur ça c’est sur! Beaucoup n’aiment pas autant mais pour nous, c’est un pays extrêmement diversifié qui regorge de richesses! En plus les locaux sont super!
      Bon voyage 😀

  3. Cool ce recap très complet ! Ca donne envie ! :)

  4. ça donne trop envie!! 😀

  5. Un récit très concret et utile!
    Merci de ce bon partage. Bonne continuation 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>