La nourriture bolivienne : féculents, fruits & street food

Après avoir passé presque 2 mois en Bolivie, on a eu le temps de découvrir une bonne partie de la gastronomie bolivienne. Vous allez voir qu’il y en a pour tous les goûts!

 

Les plats

pique-lo-macho-bolivieLe pique lo macho : c’est peut-être le plat le plus emblématique de Bolivie! J’aurai du mal à appeler ça un plat national vu sa simplicité. C’est en fait de la viande de boeuf avec des oignons et des saucisses, le tout posé sur des frites. Un oeuf dur, un peu de sauce et quelques piments et le tour est joué! Même si le plat est originaire de Cochabamba on en trouve dans presque tous les marchés!
Pour info : « pique lo macho » signifie « pique les hommes » car dans le plat il y a du locoto (un piment très fort) et comme souvent on peut rajouter une sauce corsée (qu’on essayait d’éviter pour des raisons évidentes)!

La sopa de mani : c’est une soupe de cacahuètes qui est religion le dimanche en Bolivie! On a pas testé car quand on arrive au marché et qu’on à le choix entre une soupe ou un gros plat de viande et de frites c’est dur de ne pas craquer…

Le chanco a la cruz : littéralement le porc à la croix c’est du cochon grillé sur braises. On a gouté ça à Tarija et je vous raconte pas l’assiette qu’on a eu! Pas loin d’un kilo de viande, du maïs, des patates. La galère pour finir!!

le-chanco-a-la-cruz

La milanaise : rien d’extraordinaire mais c’est un des plat complet le moins cher (10Bs dans tous les marchés). C’est une escalope de poulet ou de viande panée à l’oeuf. Servie avec une salade, du riz et des patates c’est une valeur sur quand on a une bonne dalle!

Le silponcho : là non plus rien d’extraordinaire mais on en trouve vraiment partout. C’est tout simplement un filet de viande avec un oeuf dessus. Servis avec une petite salade et du riz bien sur!

La milanaise (à gauche) & le silponcho (à droite)

La milanaise (à gauche) & le silponcho (à droite)

Le quinoa : très cultivé sur l’altiplano bolivien il se décline souvent en soupe qu’on mange le soir pour se réchauffer des températures glaciales qu’il fait!

patates-violettesLes patates : les patates sont aussi très cultivées en Bolivie et elles sont bon marché. Ils ont une diversité de variétés incroyable! On a notamment goûté une variété violette, d’autres sucrées ou encore le célèbre chuño (patate desséchée).

 

Les en-cas

En Bolivie, il y a dans toutes les rues des petits stands qui proposent à manger et à boire pour presque rien. On s’est bien fait plaisir!

Les salteñas : sortes de petits chaussons fourrés à la viande (poulet ou boeuf), patates et oignons : tout simplement un délice! C’est un peu galère à manger à cause du jus qui coule à chaque fois, mais bon c’est le manque d’expérience je pense!

Les papas rellenas : dans le même style, c’est une patate avec une farce à la viande et à l’oeuf puis frit dans l’huile. On a vraiment adoré ce petit en-cas qui se déguste normalement en milieu de matinée. Mais bon pour nous c’était le midi car après avoir avalé ça on est callés pour un moment!

L’humita : fait à base de mais blanc c’est un en-cas populaire en Amérique Latine. C’est une sorte de gâteau de maïs empaqueté dans des feuilles de la même plante. Ca à pas énormément de goût mais ça cale bien aussi, on en mange pas 50…

Le pastel : ça on a pas trop aimé… C’est un espèce de chausson de je sais pas trop quoi frit dans l’huile. Y’a que de l’air à l’intérieur, autant dire que c’est que du gras… Quand on nous a servit ça de bon matin, c’est pas trop passé!

saltenas-rellenas-etc

Dans l’ordre de gauche à droite et de haut en bas : saltena, papas rellenas, humita & pastel.

 

Les desserts

Les salades de fruits : la palme des déserts et sans conteste! Les boliviens sont vraiment les rois pour les salades de fruits frais, notamment sur le marché central de Sucre. Tous les fruits sont super bien présentés avec une tonne de chantilly, du yaourt et des céréales : un pur bonheur!

salade-fruits

Le gâteau à la banane : c’est le péché mignon de Camille qui a adoré! Bon ça n’a rien de dépaysant mais les stands de gâteaux sont omniprésents en Bolivie, autant vous dire qu’on a souvent craqués!

gateau-creme-tarijaLes gâteaux à la meringue : je sais pas comment ça s’appelle mais en gros c’est un gâteau sec sur lequel on rajoute une crème super légère faite à base de blanc d’oeuf qui ressemble à une meringue. On a bien aimé!

Les gros gâteaux : là aussi difficile de ne pas craquer quand on voit ces énooooormes gâteaux à la crème dans tous les marchés!

 

Les boissons non alcoolisées

coka-quinaLes jus : comme pour les salades de fruits, les jus sont délicieux! Mention spéciale au jus de chirimoya, un fruit tropical excellent en jus!
En Bolivie n’oubliez pas la « yapa » : quand vous avez fini votre verre, le vendeur vous remet souvent un petit extra!

L’api : on a pas vraiment apprécié l’api, sorte de jus chaud de maïs violet avec du lait qui se boit le matin. On a gouté la version avec du maïs blanc dont on se rappelle plus le nom mais les morceaux de maïs de bon matin, non…

Le coka quina : en gros la version bolivienne du soda le plus connu du monde. Camille n’a pas forcément aimé, pour moi du soda ça reste du soda.

 

Les boissons alcoolisées

La chicha : c’est la boisson la plus emblématique mais aussi la plus étrange du pays… Elle est faite à partir de maïs fermenté et n’est pas très alcoolisée. C’était bien de gouter mais on en boira pas tous les jours!

Pour info : la fabrication traditionnelle consiste à macher le maïs puis le cracher dans un tonneau pour ensuite le mettre en fermentation. On espère que celle qu’on a bu n’a pas été fabriquée comme ça!

En pleine dégustation de chichi à Sucre avec Javier!

En pleine dégustation de chicha à Sucre avec Javier!

Le singani : on monte la température avec cet alcool de raisin qui tire 40°! C’est la spécialité de Tarija mais le singani est célèbre dans toute la Bolivie. Il y a 3 qualités : étiquette bleue de basse qualité, rouge pour une qualité correcte et noire de qualité supérieure. Il se décline en cocktail avec du Sprite et du citron : le « chuflay ».

Les vins : encore dans la région de Tarija, les vins issus des vignes les plus hautes du monde nous ont agréablement surpris même si certaines caves proposent des vins bien trop sucrés!
Notre coup de coeur : Aranjuez Tannat 2014!

vins-tarija-bolivie

Les bières : on a peut-être pas gouté les bonnes mais les bières boliviennes n’ont rien d’exceptionnelles. Toutes celles qu’on a gouté sont des blondes légères sans intérêt particulier. Mais on s’est quand même amusés à gouter celle de chaque département!

 

A ne pas manquer

Les marchés : en Bolivie, les marchés sont présents partout! Des petits marchés de campagne aux immenses labyrinthes des grandes villes. On y a souvent mangé car c’est très économique et souvent très bon! Après on craque facilement sur les petits en-cas délicieux, mais qui ne craquerez pas en voyant tous ces gâteaux, salteñas, empanadas et salades de fruits!

marche-bolivie-sucre

Petit conseil : quand vous allez au restaurant, demandez toujours la carte en espagnol, celle en anglais a souvent des prix plus élevés!

 

On espère qu’on vous aura bien donné envie de tester la gastronomie bolivienne. Cette cuisine est souvent riche en féculents et pas forcément faite pour les estomacs fragiles mais les saveurs qu’il en resort n’en restent pas moins diversifiées et succulentes!

6 Comments

  1. Salut les voyageurs,
    C’est bien sympa cette petite revue culinaire !
    Si vous voulez plus de précisions pour vos lecteurs, je tiens à ajouter que le nom générique des « salteñas » c’est bien sûr les « empanadas », très connues en Argentine. La recette à la viande piquante vient de la région de Salta (donc au nord, près de la frontière bolivienne) d’où le nom de « salteña » mais il en existe aussi beaucoup d’autres recettes avec légumes, fromages etc…

    Un salut de Chabrillan où il fait très beau aujourd’hui !

    • Salut Raoul,
      Merci pour cette précision, on comptait en effet mettre les empanadas mais plutôt dans un article sur l’Argentine!
      En tout cas on ne savait pas que le nom venait de là, merci encore =)
      Vous avez de la chance nous il fait un peu moche aujourd’hui…
      A bientôt!

  2. Oh là là qu’est ce que ça à l’air bon tout ça! j’en ai l’eau à la bouche!

  3. Mélanie et Vincent

    Et un petit Chuflay au Salar pour se réchauffer… ça passe pas si mal! :)

Répondre à Cecilia Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>