La délicieuse nourriture thaïlandaise

La nourriture asiatique nous intriguait mais de là à avoir un coup de coeur aussi fort pour la gastronomie d’un pays, on ne s’y attendait pas. Attention à vos papilles, on envoie du lourd!

 

Les entrées :

Salade de papaye : Elle est préparée avec de la papaye verte râpée accompagnée de carottes. C’est la sauce légèrement épicée qui fait tout le plat!

Les rouleaux de printemps : Tout simplement délicieux avec leur sauce sweet chili!

 

Les plats :

Pad’thaï : C’est le plat national sans aucun conteste, on en trouve vraiment partout et à tous les prix! Simplement des nouilles avec quelques légumes, un oeuf, des épices et surtout une sauce excellente. Poulet, porc, fruits de mer ou  simplement légumes vous ne serrez pas déçus!
NB : Grâce à Philippe qui connait bien mieux que nous la Thaïlande, nous avons appris que le Pad Thaï n’est pas le plat national des thaïlandais mais des touristes et des chinois. Une information surprenante mais toujours bonne à savoir.

Fried rice : Il concurrence le pad’thaï car il est très populaire aussi. C’est un peu la même version avec du riz à la place des pâtes donc tout aussi bon!

Cashewnuts chicken : Celui-ci est le préféré de Camille. C’est du poulet aux noix de cajou, souvent servis avec du riz et encore une bonne sauce! Les noix de cajou font la différence, parfois avec un peu d’ananas : un délice!

Sweet and sour : Du poulet, des fruits et des légumes servis avec du riz et une sauce aigre-douce délicieuse! Peu-être mon préféré!

Les currys : Un peu trop épicés pour nous, les currys, rouges ou verts, sont aussi très appréciés.

Les soupes : On est pas des grands fanas de soupes pourtant il y en a partout et elles sont bonnes mine de rien! C’est juste difficile de boire une soupe chaude quand il fait 35°… Souvent servies avec des nouilles et de la viande, il y en a pour tous les gouts : coco, gingembre, fruits de mer, etc.

 

Les en-cas

Les brochettes : Un peu partout dans la rue, de petite échoppes font cuire des brochettes délicieuses! Poulet, porc, calamar, poulpe, une bonne option pour les petites faims!

Les mini crêpes : Dans la rue également, des marchands ambulants préparent ces toutes petites crêpes sucrées ou salées.

Galettes de bananes : De petite galettes à la bananes à tremper dans une sauce à la coco, j’ai adoré, Camille moins!

 

Les desserts :

Rotee : Le péché mignon de Camille! Une crêpe à la banane frite dans l’huile et le beurre avec une bonne dose de lait concentré! Vaut mieux faire des efforts pour l’éliminer!

Mango sticky rice : Du riz collant arrosé de lait de coco surmonté d’une mangue fraichement coupée. Le dessert parfait!

Les fruits : Comme souvent dans les pays chauds, les fruits, notamment tropicaux sont au rendez-vous! Des ananas et des mangues à tomber par terre, de la pastèque bien juteuse, des fruits du dragons et autres mangues vertes! On s’est régalés!

Le pain perdu : On a pas vu ça partout mais dès qu’on l’a découvert on n’a pas su résister! Ca ressemble à du pain perdu mais en bien plus moelleux. Il existe en version sucrée (confiture, chocolat) ou salée (ail).

 

Les boissons : 

Jus de fruits frais : Quand il fait bien chaud, un bon jus glacé ne fait jamais de mal! Surtout quand il est pressé devant vous.

Noix de coco : Vous trouverez partout des noix de coco fraiches avec leur délicieux jus.

Café glacé : Je suis devenu accro au café glacé du 7 Eleven… Vraiment pas cher et très bon!

Bières : On a évidemment gouté quelques bières locales comme d’habitude! Pas de véritable coup de coeur pour cette fois, toutes sont des blondes quelconques…

 

Les cours de cuisine :

A Chiang Mai, nous avons pris des cours de cuisine pour mieux comprendre les plats thaïlandais et surtout pour pouvoir les refaire car c’est un délice! 

Pour commencer, le chef vous emmène au marché afin de découvrir les produits locaux et faire les courses puis on passe en cuisine! Nous avons chacun choisi de cuisiner parmi une sélection préétablie par le chef : 

  • Une entrée : Les rouleaux de printemps (Camille) et la salade de papaye (Joris),
  • Un plat : Le Pad’thaï (Joris) et Fried Rice Cashewnuts (Camille),
  • Une soupe : La soupe gingembre et lait de coco (Joris) et Camille n’aime pas la soupe,
  • Un curry rouge (Camille) et vert (Joris),
  • Le mango sticky rice en dessert pour tout le monde. Certainement, le meilleur que l’on ait dégusté.

Le cours permet de cuisiner chaque plat à son rythme et sans faire la vaisselle, c’est pas génial? Il commence à 8h et se termine vers 14h et on ne fait que manger, chacun goute ses propres plats. On reçoit même un livre de recettes pour recommencer chez soi et quelques photos souvenirs!

L’école était parfaite, le chef parle très bien anglais et à beaucoup d’humour! On vous la conseille : Tom Yum Thai Cooking School. Le prix : 800THB/personne.

Le secret du chef pour réussir ses plats thaï : rajouter un peu de sucre dans les plats salés et un peu de sel dans les déserts!  Surprenant, n’est-ce-pas?

 

La cuisine thaïlandaise nous a agréablement surpris! On s’attendait à une nourriture plus saine qu’en Amérique du sud, mais certainement pas à devenir accros à certaines spécialités!
D’ailleurs, pendant notre mois en Birmanie (où la nourriture n’est pas terrible), on ne faisait que penser à notre retour en Thaïlande pour manger un bon Pad’Thaï et une délicieuse crêpe!

12 Comments

  1. Bon appétit

  2. La cuisine thaïlandaise est celle que je préfère au monde (et oui rien que ça) ! Plusieurs séjours en Thaïlande et à chaque fois un ravissement pour les papilles. Je prépare pas mal de plats asiatiques chez moi depuis, ayant la chance de pouvoir acheter sans problème les ingrédients près de chez moi.
    Vous m’avez donné faim avec votre article 😉

    • Bonjour Nelfe, je te rejoins sur chaque point. A notre retour, nous comptons également cuisiner des plats découverts en voyage mais je pense que le plus dur sera de trouver les ingrédients notamment les sauces. Autant, ça te donnera envie de cuisiner thaï ce soir! 😉

  3. Hello,
    Juste une pette correction si je peux me permettre concernant le Pad Thai. Ho que non, le Pad Thai n’est pas le plat national… Il est certainement le plat thaïlandais le plus connu à travers le monde, mais il est en même temps celui qui représente le moins la cuisine thaïlandaise traditionnelle. Pour la petite histoire, il avait été  »créé » après guerre par un dictateur, qui pour des raisons économiques, l’avait suggéré aux thaïlandais afin d’économiser sur le riz, pour privilégier l’exportation de ce dernier.. La popularité de ce plat s’est étendue, mais surtout aux communautés chinoises (les ingrédients de ce plat sont en partie d’origine chinoise ), et aux occidentaux en raison de l’absence de piments…
    Il est resté un plat de  »street food » et n’est jamais servi dans les restaurants gastronomiques.. Je vis en Thaïlande depuis plusieurs années et je n’ai encore jamais vu un thaïlandais manger un Pad Thaï, ni jamais vu une famille thaïe en cuisiner un…. Il est bien trop fade pour eux….
    Par contre, c’est le plat le plus consommé par les touristes et les chinois, qui en raffolent..
    Voila juste une petite précision d’un inconditionnel de cuisine thaïe ( et vivant dans une famille de cuisiniers… :) )
    Philippe

  4. Rien qu’en regardant les photos je bave devant mon ordi! j’adore la nourriture Thaï! Merci pour cet article 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>