Let’s go pour la boucle de Thakhek en scooter!

C’est reparti pour un tour! Après nos aventures en scooter au plateau des Bolovens, nous avons enfourché le scooter une nouvelle fois pour 3 jours autour de Thakhek! Je peux vous dire qu’à force de faire du deux roues, on commence à avoir sérieusement mal aux fesses!

 

Petit topo

La boucle de Thakhek est un peu plus longue que celle du plateau des Bolovens : 425km en comprenant l’aller-retour à la Konglor Cave. Il vous faudra prévoir plutôt 500km car il y a d’autres petits aller-retours à faire aux différentes grottes et attractions!

Cette boucle peut s’effectuer en 3 à 5 jours, suivant le nombre de kilomètres que vous voulez faire par jour mais aussi, suivant ce que vous voulez visiter! Pour notre part, on a zappé quelques grottes la première journée car on en a déjà vu pas mal, ainsi qu’un des deux coins où la baignade est possible!

Pour plus de clarté sur le parcours et ses points d’intérêt, la petite carte qui va bien :

carte-boucle-thakhek

 

Jour 1 : De Thakhek à Nakai

Après un départ tardif avec nos amis suisses Etienne et Isabelle, nous voilà sur la route! Le premier jour, il y a essentiellement des grottes à visiter. En attendant nos amis helvètes, on a pu en visiter deux proches de Thakhek qui étaient gratuites, mais qui n’étaient pas terrible…

On a finalement pris la route pour s’arrêter à la Tham Nang Ene, qu’on a rebaptisée grotte Disneyland! En fait ils l’ont bétonnée pour que les touristes puissent venir l’admirer, mais surtout, ils ont mis des lumières de toutes les couleurs partout. Du coup on ne voit même plus la roche mais juste un amas de couleurs qui se mélangent! Il y a quand même de beaux endroits au fond de la grotte avec une rivière qui s’enfonce dans le noir et un puit de lumière!
Tarif : 20 000 kips/personne.

Nous avons ensuite roulé jusqu’à Nakai où nous avons passé la nuit en s’arrêtant à quelques endroits pour prendre des photos (et pour faire reposer les fesses)! D’ailleurs Camille a pris un nombre de photos incalculables sur le scooter. On a je ne sais pas combien de photos… de la route! On peut presque faire un exposé sur le revêtement des routes laotiennes, passionnant! 😉

 

Jour 2 : De Nakai à Konglor

Ce jour là, on rentre dans le dur avec un paquet de kilomètres à parcourir! La route commence par passer entre les forêts noyées qu’un barrage a crée. Les paysages sont beaux mais un peu glauques. Ce barrage est une vraie catastrophe pour l’environnement puisqu’il a inondé une immense zone. Bref, c’est ce qui se passe quand on ne voit que l’argent…

S’ensuit une partie de route un peu difficile jusqu’à Lak Sao où il y a pas mal de virages et quelques travaux. Vu ce qu’on avait lu, on s’attendait à une route en terre en très mauvais état mais les travaux ont l’air d’avoir bien avancé. Finalement il y a juste quelques passages difficiles mais rien de bien méchant, il suffit de ralentir un peu sur quelques kilomètres!

A Lak Sao, nous avons visité un temple sur notre route, en fait c’était surtout une excuse pour reposer nos fesses (encore)! Puis nous nous sommes baignés aux Cold Springs. C’est un trou d’eau magnifique où il est même possible de sauter! L’eau est un peu fraiche mais ça n’a pas fait de mal vu la chaleur! Des laotiens nous ont même invité à boire un verre, c’était dimanche et il y avait beaucoup de monde!
Tarif : 10 000 kips/scooter.

On a ensuite tracé vers Konglor afin d’être prêts pour le lendemain matin et la visite de la grotte! D’ailleurs, le soir nous avons dormi dans une guest house où les propriétaires étaient adorables. En fait, c’était l’anniversaire de la dame et on lui a offert une bière pour l’occasion. Par la suite, ils ont voulu nous invité à manger des rouleaux de printemps fait maison.

Juste avant de se coucher, le propriétaire revient vers nous et verse dans la main d’Etienne des grillons qu’il venait juste de ramasser et griller, du bien frais! Et quand on nous invite, ça ne se fait pas vraiment de refuser. On a du y passer tous les quatre et pour Camille ce fut un sacré cinéma, je vous laisse juger en vidéo.

 

Jour 3 : De Konglor à Thakhek

Dés l’ouverture, on était prêts à visiter cette grotte qu’on attendait avec impatience! C’est en fait un tunnel de 7km de long qu’on parcourt en bateau avant de ressortir de l’autre côté.

Un endroit riche en formation rocheuses est éclairé par des spots. Pour le reste, c’est tout à la frontale! Le petit bateau navigue entre les rochers (et passe même quelques « rapides ») pendant qu’on observe les tunnels avec émerveillement. Franchement c’était génial!

De l’autre côté, le paysage est incroyable. Malheureusement, on ne peut pas en profiter longtemps à moins de prévoir d’y passer la nuit mais mieux vaut laisser le scooter à Konglor.
Le tarif est de 100 000 kips pour une embarcation avec 2 personnes et 130 000 pour 3 personnes (le maximum).
Comptez également 5 000 kips de parking + 2 000 kips par personne pour l’entrée au parc de la grotte.

Après cette exploration, on repart en scooter vers Thakhek, située à environ 200km… Jusqu’à la route principale (route 13), les paysages sont magnifiques et il y a quelques points de vue sur les montagnes karstiques qui valent un arrêt!

Attention à la route car il y avait lors de notre passage quelques passages difficiles. Un camion a même tout bloqué en tombant en panne au beau milieu d’un virage.

Avant d’arriver à Thakhek, vous pourrez vous arrêter à un autre endroit pour vous baigner. Il est situé à 21km de la route principale au bout d’une route en terre. A ce point là, on avait tellement mal aux fesses qu’on envisageait même pas de rajouter 40km de route en terre!

 

L’escalade

Nos amis suisses Isabelle et Etienne sont des fous d’escalade! Partout où ils voyagent, ils grimpent! Comme leur hôtel était tout près d’un site majeur du pays, ils nous ont proposés de nous initier à ce sport lors d’une après midi!

Ils nous ont donc amenés vers des voies pour débutants et nous ont tout expliqué sur le matériel et nous voilà partis! Nous avons tous les deux réussis la première voie grâce à leur précieux conseils, une petite fierté pour nous!

Par contre sur la deuxième, on a manqué de force et de courage! Je suis monté presque en haut mais j’ai eu un moment de panique à cause du vertige et je n’y arrivait plus du tout… Camille était crevée donc elle n’est pas monté bien haut. Il faut dire que ça fatigue drôlement! En descendant de la première voie on était déjà claqués!

Etienne et Isabelle nous ont toujours donné de super conseils et nous ont surtout donné confiance! C’était absolument génial et on a envie de retenter! Merci à eux pour cette journée formidable!

PS : Je précise qu’on a tous les deux le vertige!

 

Transports

La location de scooter à Thakhek nous a couté 70 000kips/jour pour un semi-automatique tout neuf! Les tarifs sont dégressifs en fonction du nombre de jour que vous prenez! Notre loueur : Wang Wang situé sur la place centrale, très sympathique et commercial!

J’avais un peu peur du semi-auto mais finalement c’est plus confortable, plus léger, plus facile, moins cher, bref beaucoup mieux que l’automatique!

joris-scooter-thakhek

Sinon pour le trajet Paksé – Thakhek, nous avons pris un bus local interminable qui met de 7 à 10h pour 80 000kips. Nous avons mis 8h, nos amis suisses qui avaient pris le précédent en ont mis 9, on est donc arrivés en même temps alors qu’ils étaient partis 1h plus tôt…

 

Hébergements

Sur la boucle en scooter, nos deux hébergements étaient super et on vous les recommande :

  • Le Sabaidee Guest House juste au nord de Nakai est tout simplement génial! Le patron et sa famille sont très accueillants et la nourriture est bonne!
    Vous pourrez apercevoir des « bateaux bombes » tout près de l’hôtel. En fait les locaux ont récupéré des bombes américaines pour en faire des bateaux!
    Tarif d’une double avec ventilo et moustiquaire : 60 000 kips.
  • Le Phounsouk Guest House à Konglor : Là encore un patron très sympa qui nous a invité à manger pour l’anniversaire de sa femme et qui nous a même fait testé les grillons! En plus l’auberge est toute neuve, on se croyait dans un hôtel de charme!
    Un hébergement qui vaut carrément le coup à 60 000kips la chambre!

A Thakhek ce n’est pas la même histoire… La qualité n’avait pas l’air d’être au rendez-vous, mais vu que c’était pour une nuit, on a pas fait les difficiles! On ne vous recommande pas d’adresse car on est insatisfaits du rapport qualité/prix.

 

Beaucoup de voyageurs sautent cette boucle et privilégient le plateau des Bolovens. A choisir, on ne pourrait pas vraiment mais franchement la boucle de Thakek nous a emerveillé pour ces paysages tous les jours. Camille est depuis tombée amoureuse des montagnes karstiques, c’est pour dire! 
Allz-y, vous ne le regretterez pas! 😉

 

Pour voir plus de photos, c’est par ici.

2 Comments

  1. Bravo pour le grillon! je pense que c’est le seul insecte qui me dérangerait pas trop… Parce que les araignées ou autres c’est mort!
    Les grottes sont super belles, j’aime bien les effets avec la lumière.

    • Salut Cécilia, tu as bien de la chance de t’imaginer manger un grillon. Psychologiquement, les insectes toutes catégories confondues étaient impensables pour moi… Comme quoi, on arrive toujours à se surpasser. 😉

Répondre à Envie d'Ailleurs Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>