Hamac et farniente sur les 4000 îles!

Le Laos ça commence bien et surtout tranquillement. Après un passage de frontière compliqué, nous avons posé nos affaires sur Don Khon, une île parmi les 4000 îles. Le programme de nos 5 journées sur place était très simple : hamac, jus de fruit, resto, hamac, vélo, cascades et hamac. Le rêve quoi!

 

Les 4000 îles sont situées au sud du Laos près de la frontière cambodgienne. Qu’on vous le dise tout de suite, on a pas trouvé 4000 îles à moins que chaque touffe d’herbe sur le Mékong corresponde à une île… Il est possible de séjourner sur plusieurs îles : Don Khon, Don Det et Don Khong plus au nord.

 

Que faire aux 4000 îles?

Question assez difficile puisqu’il y a pleins de choses à faire mais que nous avons privilégié le repos. Sur 5 jours, nous n’avons STRICTEMENT rien fait pendant 3 jours! Ah ah ah!
En même temps, la température était tout simplement insoutenable, nous avons regardé la météo avec des amis parisiens : Delphine et Julien. Ils annonçaient 40° pour un ressenti de 49°. Vous comprenez mieux pourquoi on a fait les larves?!

 

Excursion à la cascade Pha Peng

Heureusement, on a profité de quelques jours nuageux pour sortir notre nez du ventilateur et nos fesses du hamac! Didier, un français nous a proposé de partager un bateau pour découvrir les Pha Peng falls, soi-disant les chutes du Niagara de l’Asie du sud-est.

Une fois sur place, les chûtes sont en effet très jolies. En fait, c’est le Mékong qui suit son chemin et se jette violemment en contrebas (15m environ). Le spectacle est très sympa mais pour ce prix je m’attendais à bien plus exceptionnel. On oublie pas qu’on était en saison sèche, après la saison des pluies le débit d’eau doit être incroyable!

Tarif : 70 000 kips/personne pour l’aller-retour aux chutes (on a trouvé à 60 000 kips plus tard) + entrée à 55 000 kips/personne (rien que ça)!
On pensait s’y rendre directement en bateau mais en fait pas du tout, nous sommes retournés par Nakasang où nous avons ensuite pris un minibus.

 

Journée en vélo sur Don Khon

Le lendemain, on s’est motivés à se lever tôt pour profiter de la fraicheur et visiter les environs de Don Khon en vélo. On a commencé par l’extrémité sud de l’île où il est apparemment possible d’observer des dauphins de l’Irawaddy. Il faut venir avant 9h pour augmenter ses chances, mais nous on a rien vu du tout! Le panorama reste splendide à cet endroit!

En revenant vers la cascade de Li Phy, on s’est arrêtés à une plage où il serait possible de se baigner, j’ai trouvé qu’il y avait quand même beaucoup de courant… Le paysage est bien différent de ce que l’on peut voir au nord de l’île, il y a de jolies formations rocheuses qui forment de petites gorges.

Dernière étape de la matinée et heureusement car on nageait déjà dans notre tee-shirt… la cascade de Li Phy (entrée : 35 000 kips/personne). En fait, il y a des cascades dans tous les sens, on ne sait plus vraiment où tourner la tête. On a continué jusqu’à la plage où il est cette fois déconseillé de se baigner, le paysage est toujours très joli et similaire au précédent arrêt. Pour ceux que ça intéressent, il y a des bungalows à disposition avec le wifi gratuit, parfait pour passer l’après-midi à se cacher du soleil.

Après une bonne douche, un sandwich et une petite sieste dans le hamac, on est repartis du coté est de l’île en fin d’après-midi. On nous avait dit qu’il y avait une cascade et qu’elle était gratuite. En bons français, on ne pouvait pas rater ça!

Le chemin est cette fois-ci plus court. On arrivera à deux ponts. On commence par celui de droite que j’ai renommé le pont de la mort. J’ai une peur bleue des ponts, je fais de gros efforts pendant ce voyage et je ne comprend toujours pas comment j’ai réussi à passer celui-là. Un autre pont plus tard (stable cette fois-ci), vous arriverez dans un charmant endroit où il y a des cascades et des nasses de pêcheurs.

Le système des nasses est ingénieux puisqu’il permet, lorsque le niveau du Mékong est plus élevé, de pêcher des poissons facilement. Avec le courant ils sont emportés dans les nasses et ne peuvent plus en sortir. Je ne sais pas comment les pêcheurs se débrouillent pour aller les chercher mais je leur fais confiance pour ça! 😉

Une fois repassé le pont de la mort, on a pris le pont de gauche qui est suivi de 4 autres ponts. Je sais pas ce que j’ai fait cette journée mais on a voulu me punir avec tous ces ponts… Bref, on a rien trouvé de particulier mais l’endroit est très sympa pour quelques photos.

 

Les autres activités

Voila, voila, on s’est bien reposés pendant ces 5 jours sur Don Khon. Heureusement il y a d’autres activités :

  • Journée kayak : Les auberges et agences organisent des sorties sur le Mékong en canoë. Ca avait l’air très sympa mais un peu cher pour nous (plus de 150 000 kips/personne).
  • Observation des dauphins : Il est possible de prendre un bateau pour observer les dauphins sur un spot au coucher du soleil. Comme il n’en reste pas beaucoup, on est évidemment pas sûrs d’en apercevoir donc on s’est abstenus.

 

Hébergement

Pour se loger, nous hésitions entre Don Khon (tranquille, plus cher) et Don Det (fétarde, moins cher). Au pire des cas, il y a un pont qui les rallie si vous voulez changer d’île. On a vu qu’il y avait seulement 2€ de décalage pour un bungalow au bord du Mékong entre les deux îles. On a donc choisi Don Khon où l’ambiance est très reposante.

On est arrivés sans réserver au Somphamit Guest House, le gérant nous a accueilli avec un grand sourire, il n’en fallait pas plus pour nous séduire. 
Tarif : 60 000 kbps le bungalow avec vue sur le Mékong (eau chaude, ventilateur, salle de bain privée, wifi et hamac bien sur).

 

Transport

Après avoir arrêté un camion à la frontière pour qu’il nous emmène à Nakasang (port pour se rendre sur Don Det ou Don Khon), nous avons pris un bateau pour Don Khon. Nous étions seulement trois.
Tarif aller pour Don Khon : 20 000 kips / Tarif aller pour Don Det : 15 000 kips.

Sur l’île, vous pourrez louer un vélo à 10 000 kips la journée.

Au retour, nous avons pris un package (bateau + minibus) pour nous rendre à Champassak. Le bateau part à 10h30 de Don Khon pour 70 000 kips.

 

Pensez à retirer assez d’argent à Nakasang!!! (maximum : 1 000 000 kips, 20 000 kips de frais).

 

Ces 5 jours sur Don Khon nous ont ravis, on a pu voir le fameux Mékong pour la première fois et c’est un sacré fleuve, on a ressenti son effervescence grâce aux locaux qui vivent grâce à lui (tourisme, pêche, douche, etc.). Une belle introduction au Laos où la vie est tranquille, on a hâte de découvrir la suite!
Et vous, d’autres activités à conseiller ou vous avez lézardé comme nous? :)

6 Comments

  1. AVoyageant régulièrement de ce côté de la planète nous n avons pas encore visiter le Laos mais ça va venir ! Merci pour partager votre voyage ca nous donne pleins d infos c est un peu le même style de voyage que nous faisons! Bonnes ballades futures nous ca sera pour plus tard ! Joe et Sophie du Var à saint Raphaël

    • Bonjour Sophie et Joe, votre message nous fait très plaisir!
      Le Laos est un pays dépaysant qui mérite le détour c’est sur! Vous avez déjà voyagé dans quel pays?
      Vous êtes pas si loin de chez nous, on est de la Drôme!
      A bientôt!

      • Salut et merci pour votre réponse effectivement le Var c est pas très loin si vous passez dans le coin je vous offrirais une pizza avec plaisir je suis restaurateur en échange de quelques infos sur le Laos! Hihi! Je suis allez 4 fois en Chine! Ensuite avec Sophie nous aimons beaucoup bali et nottament la région Ubud et balader en scoot tout autour de l île! Nous y sommes allez plusieurs fois! Nous avons visiter la Thaïlande le sud un peu mais plus la région de chaiangmai ! Pai et chaiangrai ! Ca nous plais bien aussi ! Le Vietnam on y est rester 3 semaines ! Et la Malaisie plus Bornéo mais la c était avec des scientifiques pour étudier les orangs-outans! Voilà nous sommes peu être un peu moins routards que vous nous aimons dormir chez l habitant et le luxe aussi de temps en temps! Bonne ballade à travers le monde et si vous voulez des infos sur nos voyages c est volontiers! Joe et Sophie la bastide du pizzaiolo à frejus

        • Quel bel historique! L’Indonesie nous attire beaucoup et qu’elle chance d’avoir voyagé avec des scientifiques pour observer les orangs-outans!
          Vous partez quand au Laos? Nous on prévoit de descendre à la mer cet été pour que Joris passe son niveau de plongée mais on ne sait pas encore où et quand! ^^
          On vous tiendra au courant!
          A bientôt!

  2. ça à l’air sublime, pourtant le Laos me fait moyen rêver, je sais pas pourquoi! ça m’intrigue un peu, mais j’ai justement une impression de pas grand chose « à faire »…

Répondre à Cécilia Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>