Une envie de partir en tour du monde

L’envie de partir en tour du monde nous a toujours un peu guettée. Depuis notre retour d’Australie, on savait que ça arriverait. Début septembre 2014, moment de la rentrée : gros coup de blues, et c’est revenu sur le tapis. Il a pas fallu plus de cinq minutes pour qu’on soit surs de partir.

On est réellement impatients d’être le 2 juin mais en même temps on angoisse un peu. Dans cet article, on aimerait vous partager nos craintes mais aussi les raisons qui nous ont poussés à partir en tour du monde…

.

Découvrir de nouveaux horizons

On est impatient de partir 1 an vadrouiller car on sait qu’on va pouvoir découvrir de nouvelles cultures grâce à des rencontres enrichissantes ou admirer de nouveaux paysages. Lorsqu’on était allé 10 jours au Vietnam c’était court mais le choc culturel était fort, je pense qu’on a hâte d’en découvrir encore sur d’autres peuples.

partir-en-tour-du-monde

Se découvrir soi-même

En général quand on part aussi longtemps, on sait par avance que cette expérience va nous changer. C’est l’occasion pour les voyageurs de se découvrir dans d’autres situations que leur quotidien. Mais aussi de faire face à leurs limites et leurs peurs. Pour moi je pense que j’aurais du mal à surmonter ma peur des insectes alors que Joris aura peur qu’on se fasse agresser. Bref, chacun a des angoisses et même si on y est pas encore, c’est mieux de s’y préparer un minimum avant le départ.

S’ouvrir au monde

On attend peut être beaucoup de ce tour du monde, mais je pense qu’on a vraiment envie de fuir la société de consommation. Pour ma part, j’ai envie d’authenticité, de choses simples et je pense qu’avec le peu de choses qu’on aura dans notre sac à dos, ça va pas être compliqué. Les pays qu’on a choisi dans notre tour du monde sont des pays en développement pour la plupart On avait envie d’y aller pour prendre soin de notre budget mais aussi avant qu’ils perdent leur véritable âme avec le développement.

Ne pas prévoir assez de budget

Quand on parle budget, on donne des chiffres exorbitants mais un an ça passe vite et c’est long aussi. Alors pour prévoir c’est un peu compliqué. L’une de nos craintes, c’est bien sur de ne pas s’y tenir ou d’avoir un pépin et de se retrouver pas très bien… Après, même si le budget est bien entamé, il y a pleins de solutions pour le gérer en profitant toujours autant (couchsurfing, etc.), alors on essaye de relativiser.

.

« Chacun a ses raisons que la raison ignore » … Partagez nous vos craintes et vos espoirs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>