Dernière étape de notre tour du monde à Puerto Galera sur Mindoro

Dernier arrêt aux Philippines pour finir notre tour du monde en beauté : Mindoro. Cette île offre de nombreuses possibilités de plongée et comme Camille est maintenant certifiée Open Water, j’ai réussi à la convaincre de m’accompagner!

 

Apo Reef : trop cher

Comme nous venions de Coron au sud (où nous avons simplement passé la nuit), nous sommes arrivés sur Mindoro en bangka dans la ville de San Jose. De là, vous pourrez prendre un bus ou un minibus à destination de Sablayan, le point de départ pour explorer le mythique site d’Apo Reef.

Cet endroit est situé à deux heures de bateau de la côte et permet d’explorer un récif en bonne santé avec en prime des requins sur presque toutes les plongées.

Malheureusement, les clubs de plongée sont très peu nombreux et éloignés du centre ville. Seulement deux hôtels haut de gamme proposent cette sortie. Nous avions pris contact avec l’un d’entre eux qui se situe sur une île. Il faut donc dormir et consommer tout sur place, impossible pour notre budget…

Le deuxième se trouve au nord de la ville et lui aussi est difficile d’accès… En y arrivant, presque aucun client et la réception m’annonce un tarif exorbitant en me disant qu’il faut payer un moniteur pour moi seul car il n’y a personne d’autre…

Dernière solution, le centre d’écotourisme qui se trouve sur la place principale. On avait lu que les tarifs étaient plus corrects et l’emplacement est quand même plus accessible pour tous! Malheureusement, les commentaires qu’on a lu par la suite sur ce centre étaient affligeants : matériel pas aux normes, guides inexpérimentés, bouteilles avec des fuites, etc. On a préféré ne pas prendre de risque.

Au final on a fait une énorme erreur en voulant s’arrêter ici. On a dépensé une belle somme en transports en allant voir tel ou tel centre de plongée… pour rien. En plus les hôtels sont chers pour une qualité médiocre.

Je conseille l’arrêt ici seulement si vous avez du temps et de l’argent, ou si vous êtes un groupe pour partager les frais. Sinon vous serez probablement déçus!

 

Puerto Galera : bonne surprise

Finalement, après avoir passé une nuit sur place, on a vite pris un bus puis un bateau vers Puerto Galera. On avait pas prévu d’y aller mais en fin de compte, on s’est bien fait plaisir et c’était parfait pour finir notre périple d’un an!

On s’est installés dans un hôtel géré par Thierry, un français fan de plongée et de photo sous-marine. Il m’a d’ailleurs bien aidé à convaincre Camille de plonger maintenant qu’elle a son diplôme!

Le programme était simple : petit déj, plongée, repos, plongée, déjeuner, repos! On a fait 4 plongées en deux jours sur des sites aussi magnifiques que diversifiés :

  • Dungeon Wall et Ernies Point : Deux sites tout proches parfois exposés à un fort courant qui nous a permis de faire des dérivantes géniales! Coraux durs et mous en super formes, très belles couleurs et une petite faune très abondante : le site parfait pour les amoureux des récifs coralliens! Camille est tombée sous le charme malgré sa panique au début avec le fort courant.
  • Sabang Wreck : Un autre site situé juste au milieu de la baie à une minute de bateau. Il propose trois petites épaves en plus ou moins bon état. On a pu y voir une jolie murène, un banc de sardines chassées par des carangues, les tortues n’y sont pas rares mais on a pas eu la chance d’en voir.
  • Sinandigan Wall : Ce site est un peu plus éloigné et la visibilité était un peu moins bonne. Le récif est moins beau et coloré mais on peut y voir des nudibranches de toute sorte magnifiques, des poissons scorpions, des murènes et même des requins même si nous n’avons pas eu cette chance (ou cette malchance selon Camille)!

Quelques photos (on aurait aimé en mettre plus mais notre disque dur a encore fait des siennes) :

Tarif : 1200pesos/plongée tout équipée avec guide.

Il y a d’autres sites encore plus impressionnants aux alentours de Green Island mais c’était un peu trop cher pour nous. Si vous souhaitez y aller, il faudra sortir le porte monnaie ou former un groupe avec d’autres plongeurs pour partager les frais.

On a pas fait grand chose aux alentours de Puerto Galera car on était crevés par la plongée. Il faut aussi dire qu’on avait envie de se reposer avant d’entamer notre marathon des transports pour rentrer à la maison!

Il faut quand même savoir que Puerto Galera n’est pas vraiment attrayante pour les touristes car elle a une réputation assez sulfureuse. Il y a beaucoup de bars avec de jolies demoiselles qui n’attendent qu’un occidental. Bref, on est passés au dessus et heureusement car les plongées étaient sensationnelles!

Ah oui, j’oubliais de vous dire : si vous voulez vous acheter un sac étanche, les prix sont imbattables sans négociation : 400 pesos le sac de 10 litres.

 

Transports

On arrête pas de vous le dire mais les transports aux Philippines, c’est une vraie galère!

Depuis El Nido, notre précédent arrêt nous avons pris :

  • Un bateau jusqu’à Coron : 1200pesos – 8h.
  • Un autre bateau de Coron à San Jose (Mindoro) : 800pesos – 7h.
  • Un bus de San jose à Sablayan (pour Apo Reef) : 140pesos – 2h.
  • Un bus de Sablayan à Abra de Ilog : 220pesos – 3h.
  • Un bateau de Abra de Ilog à Puerto Galera (départ vers 11h) : 200pesos – 1h

Pour revenir sur Manille depuis Puerto Galera, il suffit de prendre un des bateaux pour Batangas (plutôt le matin) pour 260pesos, puis un des nombreux bus pour Manille à 167pesos. Les bus attendent à la sortie du terminal.

 

Hébergement

Notre hôtel était le Sabang Inn, presque uniquement destiné aux plongeurs et situé en bord de plage. Ce n’était pas donné mais les chambres étaient immenses avec une cuisine, une terrasse et la clim!

La nuit était à 1500pesos la nuit comprenant le petit déjeuner, nous avons pris la formule plongée avec hébergement. Staff agréable et ambiance détendu. Il est aussi possible de se baigner dans la piscine d’entrainement des plongeurs!

piscine-hotel-puerto-galera

 

Notre dernière étape un peu imprévue ne nous aura finalement pas déçus! Camille est plus sereine en plongée et moi je suis super content qu’elle vienne enfin avec moi! En plus ça nous a permis de faire quelques rencontres et de nous reposer avant nos 40h de trajet pour rentrer!

 

PS : Cet article est le dernier dans l’ordre de notre voyage mais il y en a plein d’autres de prévus, notamment sur le Vietnam qu’on a sauté pour le moment! On vous racontera très bientôt nos 10 jours géniaux avec l’association Les Enfants du Vietnam!

2 Comments

  1. Trop galère les transports c’est clair! Dommage pour la 1ere étape mais bon ça arrive!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>