Bilan de nos 23 jours en Nouvelle Calédonie

On a tout simplement adoré nos trois semaines en Nouvelle Calédonie même si on aurait aimé rester un peu plus pour découvrir les îles plus en profondeur! En tout cas vous aller voir que la Nouvelle Calédonie coûte vite cher!

 

Rappel de notre itinéraire

Après une petite escale d’une journée à Sydney avec Laura, une copine du collège à Camille, nous voilà repartis sur la route! Le programme était assez simple étant donné que nous n’avions que trois semaines.

Nous avons commencé par louer une voiture afin de découvrir la Grande Terre, c’est à dire l’île principale! Entre les paysages de brousse de l’ouest, la terre rouge dans le sud et les tribus et la verdure tropicale de l’est, on a été servis! Des paysages très différents et magnifiques, chacun à leurs manières!

road-trip-nouvelle-caledonie

Petit retour sur Nouméa et départ pour l’Île des Pins pour passer quatre jours presqu’au paradis! On a profité de la beauté des plages de l’île qui sont superbes mais aussi fait un peu de plongée et de snorkelling à la piscine naturelle! C’est sur cette île que nous avons rencontré Laura et Clément ainsi que Gaëlle qui nous a hébergé sur Lifou (Merci!).

ile-pins-new-caledonie

Prochaine étape Lifou, une autre île, cette fois-ci un peu plus éloignée de Nouméa. On a passé là encore quatre jours de rêve! L’aquarium naturel est un site d’une beauté magique et les plages sont elles-aussi splendides! Merci encore à Michael et Ludivine pour nous avoir trimballés pendant 3 jours dans leur voiture avec leurs enfants!

lifou-nouvelle-caledonie

Pour finir on s’est reposés un week end sur l’îlot Ténia, au large de Boulouparis. Au programme : farniente, baignade et barbecue!

Comme d’habitude, la vidéo qui retrace notre itinéraire en Nouvelle Calédonie (PS : n’oubliez pas de vous abonnez à notre chaine pour voir nos dernière vidéos avant tout le monde!).

 

Parlons budget

On avait été un peu optimiste en prévoyant 45€/jour/personne pour la Nouvelle Calédonie. On a légèrement dépassé ce qui était prévu pour arriver au final à 50,3€/jour/personne… Bon, après on s’est fait plaisir aussi! On a loué une voiture et été sur deux îles (c’est d’ailleurs les transports qui nous ont coûté le plus cher).

On ne s’est pas trop privés sur les activités non plus, notamment la plongée qui coutait très cher à chaque fois!

Au final voici la répartition de notre budget avec un taux de change (qui reste fixe) à 1€=119,33 CFP.

graphqie-budget-nouvelle-caledonie

 

Exemples de dépenses

Un repas au restaurant bas de gamme : à partir de 1000CFP.
Nous n’avons mangé qu’une fois au restaurant, les prix étant chers nous mangions des sandwichs ou des nouilles chinoises.

Une bière dans un bar : 400CFP.
Une bouteille d’eau : 150CFP.

A noter : l’eau est normalement potable sur tout le territoire. Evitez tout de même de la boire après de fortes pluies ou après une coupure d’eau.

 

Transports

Nous avions loué une voiture pendant 9 jours pour visiter la Grande Terre chez A5 location qui proposait une formule en kilométrage illimité avantageuse. Le tarif est de 32€/jour pour une toute petite voiture style Twingo.
Je vous conseille vraiment le kilométrage illimité car c’est assez facile de dépasser quand on ne connait pas bien la route et qu’on fait des détours.

Les routes sont en bon état partout, à l’exception de la pointe nord de la Grande Terre où il y a pas mal de nids de poule.

Un ralentisseur fait maison!

Un ralentisseur fait maison!

Pour se rendre sur les îles vous aurez le choix entre le bateau et l’avion qui sont tout deux assez onéreux.
Je vous renvoie vers nos articles sur l’Île des Pins et Lifou pour plus de détails sur les conditions et les tarifs.

 

Logements

Là aussi, les logements sont chers en Calédonie… Nous avons fait du camping presque tout le temps, sauf à Nouméa où on était obligés d’aller à l’auberge ou de se faire héberger! On remercie encore Albin, Jonathan, Clothilde et Bertrand qui nous ont accueillis quelques jours!

Pour vous donner une idée, un camping vous coûtera de 900 à 1500CFP/nuit pour une tente avec deux personnes.
L’auberge de Nouméa est quand à elle à 4500CFP pour une chambre double et 2000CFP/personne en dortoir. Personnel pas très accueillant en plus…

Notre nuit la moins chère : 650CFP au camping les Bois du sud.
Notre nuit la plus chère : 4500CFP à l’auberge de Nouméa.

 

Activités

Vu qu’on dormait en camping la plupart du temps, on a pu se faire un peu plus plaisir sur les activités!

J’ai fait de la plongée à deux endroits différents (Koumac et l’île des Pins). Le prix est de 14000 à 16000CFP pour deux plongées tout équipé. Cette formule est la même proposée dans tous les centres : départ le matin pour une plongée, petite pause café et on enchaine la seconde plongée pour un retour en début d’après midi!

Comptez environ 1500CFP l’heure de kayak biplace et 1800CFP pour une sortie en pirogue sur l’Île des Pins.

Les sorties sur des îlots coûtent environ 4000CFP pour une demi journée de farniente et snorkelling. C’est par exemple le cas pour aller sur l’îlot Hienga près de Hienghène!
Certains îlots plus éloignés comme l’îlot Ténia coutent 5500CFP aller-retour.

Week-end sur l'îlot Ténia avec toute la troupe!

Week-end sur l’îlot Ténia avec toute la troupe!

 

Infos pratiques

Le visa

Pas besoin de visa pour les français en Nouvelle-Calédonie! N’importe quelle personne française peut entrer et sortir du territoire comme bon lui semble et pour la durée qu’elle souhaite!

 

Le climat

Le climat de la Calédonie est tropical sur la plupart du territoire donc il fait chaud et humide pratiquement tout le temps. L’ouest est plus sec mais il fait très très chaud! Heureusement il y a souvent du vent pour avoir un peu d’air!
Pour information, l’épidémie de dengue commençait quelques jours avant notre départ (environ mi décembre).

 

La sécurité

Il faut être vigilant en Nouvelle Calédonie au niveau de la sécurité. Lorsque vous traversez une tribu, ralentissez pour ne pas vous prendre de caillou et éviter de rouler la nuit car il y a beaucoup d’accidents dus à l’alcool.

Ne rentrer pas dans une propriété privée car ils sont assez à cheval sur leurs terrains. Parfois, même les plages sont privées donc ne vous aventurez pas n’importe où, particulièrement sur Lifou!

Ca m’est arrivé de me prendre un jet de pierre pendant que je me baignais sur Lifou. Ca n’est arrivé qu’une fois mais ça mérite tout de même d’être souligné.

 

La nourriture

Etant donné que les restaurants coûtent très chers, on a pas bien eu l’occasion de gouter aux plats locaux… Nous n’avons même pas gouté au bougna, la spécialité locale par excellence. En même temps à plus de 2000CFP la part de ragout, ce ne sera pas pour cette fois!
On a mangé qu’une seule fois au « resto ». La gérante de notre camping proposait des plats mais elle n’a pas voulu nous faire de bougna… Les plats étaient un peu décevant pour le prix donc je m’abstiendrai d’en parler pour cette fois.

Par contre les bières on les a gouté! Coup de coeur pour la Manta citron, bien rafraîchissante! Les autres bières comme la Number 1 n’ont rien d’exceptionnel… Sinon la Havannah (bière ambrée) est plutôt bonne!

On a aussi gouté le kava, une boisson anesthésiante à base de racines que l’on boit dans des demis noix de coco. C’est un peu âpre mais ça passe. L’effet n’est pas fou mais l’ambiance des nakamals (bars où on sert le kava) est plutôt sympa et détendue! A tester!

nakamal-nouvelle-caledonie

 

Quelques petits trucs qui nous ont marqués

Plusieurs lois nous ont surpris comme celle de l’anti-concurrence. Tous les produits locaux bénéficient d’une protection qui empêche tous concurrents de s’installer sur le territoire. Pas étonnant que les prix soient aussi élevés… C’est entre autre pour cette raison qu’il n’y a qu’une auberge de jeunesse à Nouméa.

L’emploi local est aussi privilégié par rapport aux expatriés étrangers à l’île. C’est pour ça qu’il y a pas mal d’expatriés qui viennent pour travailler dans les secteurs dont la formation n’est pas disponible sur l’île pour avoir une chance d’être recruté. Les salaires sont d’ailleurs plutôt intéressants!

Le tourisme n’est pas très développé et certaines populations ne souhaitent pas qu’il se développe. Dans certaines villes il n’y a pas de centre d’informations ou alors il reste difficile à trouver.

Ce qui nous a aussi amusé c’est qu’en dehors de Nouméa, tous les gens se disent bonjour en voiture. Ca donne une petite ambiance sympa quand on conduit! De manière générale, les gens ont souvent le sourire et ça fait plaisir!

Ne manquez surtout pas d’écouter la radio NC 1ère de 9h à 11h avec l’émission des « coups de gueule, coups de coeur » et les petites annonces. On a trouvé ça très intéressant et surtout marrant!

On finit avec le plus beau coucher de soleil de notre vie (enfin pour le moment)!

On finit avec le plus beau coucher de soleil de notre vie (enfin pour le moment)!

 

On a pas vraiment respecté notre budget en Nouvelle-Calédonie, principalement à cause des transports. Mais bon, au final on s’est bien fait plaisir en allant sur les îles, c’est même ce qu’on a préféré! En plus on a fait des sorties snorkelling et plongée sublimes donc on ne regrette pour rien au monde!

2 Comments

  1. Je savais que c’était cher mais peut être pas à ce point là! Du coup ouais le camping est surement l’hébergement à privilégier!
    Je suis hyper étonnée pour le jet de pierre! je n’avais jamais rien lu d’aussi « négatif » sur la nouvelle Calédonie, c’est un peu dommage, mais bon des co** il y en a partout malheureusement!
    Heureusement le pays est magnifique!

    • Je pense que c’est un des endroits les plus chers avec la Polynésie, mais ça en vaut vraiment la peine! 😉 😉
      Pour le jet de pierre c’était quelques gamins qui trainaient en groupe donc pas étonnant mais bon ça fait pas plaisir donc on tenait à le souligner!

Répondre à Cécilia Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>